"Nos enfants nous accuseront" de Jean-Paul Jaud

"Nos enfants nous accuseront" de Jean-Paul Jaud

Un documentaire choc sur les dangers de la malbouffe et le passage au Bio.

Un documentaire choc sur les dangers de la « malbouffe » et l'urgence de passer au Bio.

Ce documentaire de 2 heures se penche sur l'épineuse question de la nourriture que nous donnons à nos enfants. Il commence à l'Unesco, dans le cadre d'un colloque réunissant toute la fine fleur de la médecine mondiale ayant signé l'Appel de Paris (Déclaration internationale sur les dangers sanitaires de la pollution chimique proposant 7 mesures concrêtes d'urgence). L'heure de faire un bilan, avec pour seul mot d'ordre : agir tout de suite pour que demain, nos enfants ne nous accusent pas de les avoir abandonnés, de leur avoir oté la vie après leur avoir donné.

Le constat ?

Il est sans appel, experts et chiffres à l'appui:

- Chaque année en europe, 100 000 enfants meurent de maladies causées par l'environnement.
- 70% des cancers sont liés à l'environnement (30% à la pollution, 40% à l'alimentation)
- En France, l'incidence du cancer a augmenté de 93% en 25 ans, et chaque année, on constate une augmentation de 1,1% de cancers chez les enfants.

Notre santé, celle de nos enfants et celle des générations futures étant en péril, c'est l'espèce humaine qui est elle-même en danger.

Alors que faire ?

Comme dans ce petit village français situé aux pieds des Cévennes, Barjac, où le maire, un saint homme, entouré de toute une garde de gens éclairés (conseillers municipaux, directrice d'école, institutrice, cuisiniers de la cantine, villageois) a décidé de faire face à une réalite que plus personne ne peut nier et de réagir en faisant passer la cantine scolaire en BIO. Le surcoût étant financé par les deniers de la commune.  C'est cette grande aventure, en même temps si banale au fond, que le film raconte à tavers une multitude de portraits d'hommes, de femmes, d'enfants, s'étant engagés ensemble dans un combat contre les ravages de la malbouffe. « Selon une très sérieuse étude prospective, la génération de nos enfants sera la première dans l'histoire moderne à être moins riche et en moins bonne santé que les générations précédentes » nous assène un médecin spécialiste de la question. Il est grand temps de prendre le taureau par les cornes et c'est ce qu'ont fait les habitants de ce petit village du Gard. Ce documentaire sur le passage d'une cantine scolaire standard au bio est aussi l'occasion pour son réalisateur de dénoncer l'empoisonnement du monde rural et le danger sanitaire que représente pour les jeunes générations (comme pour les autres du reste) les 76 000 tonnes de pesticides déversées chaque année dans nos campagnes.

L'occasion de confronter les points de vue d'agriculteurs conventionnels et d'agriculteurs Bio, de démontrer que le passage au Bio pour nos agriculteurs est aussi une nécessité, une urgence, ces derniers étant les premiers à souffrir des maladies induites par les pesticides qu'ils manipulent. De donner la parole aux cuisiniers de la cantine qui ont retrouvé le goût de leur métier initial: cuisiner, et non « ouvrir des sachets congelés et des boîtes de conserve » comme le souligne le chef-cuisinier de la cantine devant un parterre d'enfants conquis eux aussi. Des enfants a qui ont donnent la parole,  que l'on questionne, fait réfléchir, demande conseil, avis, que l'on traite comme des individus à part entière, et qui re-découvrent ici avec plaisir le goût des aliments ainsi que la joie d'entretenir un jardin potager avec leur institutrice. « Et le bio, c'est aussi rentable pour l'agriculteur et pas plus cher pour le consommateur! » pourrait être le leitmotiv du film. Il suffit de s'organiser, en coopérative par exemple, d'acheter directement au producteur (cf article Femmezine sur les Amap), des produits locaux et non importés en avion de l'autre bout de la planète. Il suffit de manger moins aussi. Mieux et moins, moins de viande, moins de gras, moins de sucre, moins de biscuits et de produits tout-prêts. De cuisiner soi-même. Et surtout, de prendre le temps de faire le goûter de ses enfants! (séquence d'anthologie de l'épluchage des étiquettes de goûters, avec énumération des produits de synthèses dangereux pour la santé présents dans les biscuits et bonbons industriels...)

Le film ?

Efficace, pédagogique, esthétique, humain, émouvant, intense, passionnant, sans pathos, pragmatique, ce film est un cri d'alerte en même temps qu'un cri d'amour à la vie, au vivant et à nos enfants. A voir d'urgence, à voir aussi avec ses enfants!

Nos enfants nous accuseront, sortie DVD le 26 octobre 2009, 20 euros.
Achetez ici: www.jplusb.fr
Bande annonce sur : www.nosenfantsnousaccuseront-lefilm.com
Pour signer la pétition de l'Appel : www.actionconsommation.org

 

Elodie TROUVEAuteur : Elodie TROUVE
Donnez votre avis !
26 commentaires
Devenez membre et gagnez 4 points en laissant un commentaire !
Revenons a une nourriture plus saine pour nos enfants
valerie605  | le 13/01/2010 11:42
 
Oui tu a raison mais parfois c et tellement bon de manger gras ou trop sucrer mais dans le raisonnable bien sur
kiloukilou  | le 06/02/2010 21:20
 
Un doc qui fait froid dans le dos une ralit bien triste mais ou va t'on?
je pense que je vais le regarder mme si je sais cas prs je vais forcment bader.car que pouvons nous faire a notre niveaux ;une petite rvolution trotte depuis mon adolecense dans la tte.et parfois j'ai peur de craquer car le mode est dingue.grasse ou a cause des mdia on n'en apprend de plus en plus et personnes ne fait rien on suis tte bas pire que des moutons je bou
3mouss  | le 07/02/2010 15:42
 
Ce message a t supprim par Femmezine
optimist2009  | le 09/02/2010 20:53
 
Ces infos documentaires ou film sur toute information ou zone ainterdite moi j'aime a on s'informe en regardant la tv et c'est trs instructif des fois a me plait
rosiia76  | le 10/02/2010 12:17
 
Super documentaire a voir absolument
alexandra45  | le 10/02/2010 13:14
 
a fait vraiment froid dans le doigt toutes ces informations!!!
Prfrer le Bio c bien, mais faut il encore avoir le budget.
A l'occasion j'en achte, mais cette anne promis je ferais mon petit potager dans mon jardin.
C'est tout un rapprentissage pour les enfants, les parents. Il faudrait donner l'occasion aux enfants d'apprendre cuisiner, ou de mieux connatre la nourriture via des ateliers priscolaires. Cela se fait en Sude ou en Norvge, mais eux bnficie carrment de cours dans leur cursus scolaires.
moimari  | le 15/02/2010 14:08
 
A voir et a faire voir a nos enfants
aurelialola  | le 15/02/2010 20:21
 
C'est bien le bio mais il faut avoir les moyesn
nanousette  | le 21/02/2010 10:57
 
Moi aussi cette anne je vais faire un potager il y a quelques annes que je ne faisais plus car plus la force de bcher lol c'est nous parents de bien faire manger les enfants un hamburger de temps en temps ce n'est pas grave ni une frite mais quand c'est tous les jours forcment .......et puis on devrait cuisiner un peu plus je sais que nous avons bcp de stress avec le boulot etc..... mais prendre un peu de temps dans la cuisine c'est agrable et y faire participer nos gamins ils prendront ainsi plaisir manger ce qu'ils ont cuisin et nous passerons du temps avec nos enfants aussi .........
soysick  | le 21/02/2010 11:17
 
COMMENTAIRES SUIVANTS >
Ajouter un commentaire

Commentaire :
Pseudo (facultatif) :
Rechercher
Inscrivez-vous au club Femmezine et gagnez des cadeaux ! 1 - Devenez membre 2 - Cumulez des points 3 - obtenez des cadeaux
Le Top 5 des internautes
  • "Nos enfants nous accuseront" de Jean-Paul Jaud
  • Série TV : The Mentalist
  • Série TV : Breaking Bad
  • Série TV : Bored To Death
  • Série TV : True Blood
S'incrire à la newsletter femmezine
Les cadeaux Femmezine
    Découvrez les cadeaux du mois
Venez les remporter !
 
Nous contacter Charte d'utilisation CGU enchères Mentions légales La r�daction Partenaires Désinscription Plan du site Parlez de nous !
Copyright © 2009 - Femmezine.fr