Jalousie dans le couple : comment éviter le drame ?

Profile picture for user Redaction Femmezine
3.9 / 5 basé sur 41 votes
homme regarde femme, jalousie, couple

Enquête sur cette tendance maladive qui ronge la vie de couple

L’exclusivité est à la base de la relation de couple. Il est tout naturel de vouloir l’autre pour soi tout seul : un conjoint, par définition, ne se partage pas. Toutefois, lorsque ce besoin d’exclusivité devient une jalousie maladive et entraîne crises de rage et disputes à répétition, la vie de couple se transforme en enfer. Comment aider un conjoint jaloux ? Et comment se libérer de sa propre jalousie ? Reportage.

Qui est jaloux ? Avant tout, il faut différencier la jalousie passagère de la jalousie obsessionnelle.

La première est commune à tous : il est bien normal d’éprouver une pointe de jalousie lorsque celui qu’on aime revoit une ex ou semble s’amuser avec une autre.

Mais la jalousie maladive est nettement plus violente et pousse aux comportements les plus irrationnels : vérifier en permanence le portable de l’autre, visiter sa boite e-mail, le surveiller au bureau ou l’accuser sans cesse d’avoir une liaison. Cette situation de tension perpétuelle provoque une grande souffrance dans le couple et aboutit souvent à une séparation. Le drame est que le jaloux a conscience de tout gâcher par son comportement obsessionnel mais, sans aide extérieure, il lui est impossible de s’apaiser. A la douleur de la séparation s’ajoute alors un immense sentiment de culpabilité et une dégradation de la l’image de soi. Comprendre le jaloux Cette maladie névrotique (et non psychiatrique) cache un grand manque de confiance en soi. Par crainte de ne pas être à la hauteur de son partenaire, le jaloux va essayer de le contrôler par une surveillance incessante pour ne pas être abandonné. Ce faisant, il provoque ce qu’il craint le plus : épuisé par cette pression, le conjoint sera tenté de fuir cette relation toxique et d’aller voir ailleurs. La crise de confiance est aussi liée à la relation à l’autre : le jaloux est persuadé que son conjoint cherchera toutes les occasions pour le tromper, le moindre soupçon se transforme alors en certitude.

Ce mal trouve souvent son origine dans l’enfance : une rupture brutale, une séparation des parents ont pu provoquer cette insécurité affective et cette angoisse de l’abandon chez un enfant fragile. Vivre avec un jaloux Mais la véritable victime est bien sûr le « jalousé », qui finit par éprouver un sentiment permanent de culpabilité pour un acte qu’il n’a pas commis. Sous la pression des soupçons de son conjoint, il risque de remettre en question son attitude en société et son rapport aux hommes, accusé de séduire tel convive d’une soirée ou tel collègue de bureau.

Florence, 26 ans, témoigne : « ll pique une crise et devient comme fou dès qu’un homme croise mon regard. Je n’ose plus sortir avec lui. Je n’ose même plus regarder autour de moi car je crains qu’il interprète le moindre fait ou geste ». Au début, le « jalousé » se montre compréhensif et s’efforce de rassurer son conjoint. Mais cette suspicion chronique finit par l’étouffer et miner ses relations extérieures. Cette maladie ne touche pas que les hommes, comme le montre l’exemple de Daniel, 42 ans : « Depuis que j’ai une nouvelle collègue au bureau, elle note le kilométrage de ma voiture pour vérifier que je n’ai pas fait de détour en rentrant du boulot… Pourtant, il ne s’est rien passé. » La jalousie pathologique nécessite d’aller voir un thérapeute pour tenter de mettre à jour les traumatismes d’enfance du jaloux qui le poussent à douter en permanence de l’autre. Ce travail peut se faire seul ou en couple mais ne doit surtout pas être remis à plus tard : agissez le plus vite possible, avant de vous causer une souffrance telle qu’il sera impossible de recoller les morceaux.

 

Donnez votre avis !

Anna (non vérifié) , 10 février 2011
Je n'avais jamais été jalouse. Je le laissais tout faire, absolument tout. Jusqu'à revoir des ex des journées entières. J'avais absolument confiance en lui. Jusqu'à que j'apprenne qu'il m'avait trompé avec l'une de ses ex. Et je l'ai apprit seule...
Après ça je suis restée des mois entiers avec lui mais avec une jalousie excessive. Je n'ai jamais cessé de lui rappeler son erreur et à chaque fois qu'il faisait un mauvais pas (même peu grave) je l'harcelais de reproches.
Je sais que ce n'était pas la chose à faire. Mais je n'ai jamais supporté. Je lui avait tout offert, n'ai jamais été infidèle (même après ça), et même gâché une amitié avec un garçon extraordinaire qui voulait me faire sortir de ma propre prison. Parce que c'est ça en fait. Je m'enfermais dans un prison pleine de rancune et de dégoût. Je suis dégoûté par moi-même. Parce que je me sens souillée au plus profond de moi même. Je ne supporte pas de penser que j'ai une autre dans mon corps désormais...
Et encore... J'aurais presque peur d'apprendre qu'elle n'était pas la seule...
Profile picture for user myxheartxburns
myxheartxburns , 26 mars 2011
Je suis jalouse et possesive maladive et malgré que j'essai de me controler il et dur pour moi d'avoir quelqu'un qui sort qui peu faire n'importe quoi et moi loin de lui a chaque fois j'ai peur mais pourtant j'ai confiance ...
La pire chose ses qui fait tout pour moi il sort presque jamais etc ... mais quand il ma appris qu'il allais faire un concert j'avoue que je me retient de pas peter un cable /:
Profile picture for user feedkey123love
feedkey123love , 10 août 2011
la jalousie est un vilain défaut de même manière q'elle est une preuve d'amour . elle à des répercussion sur un couple lors qu'elle devient démesuré !!!!!!
moi62 (non vérifié) , 26 octobre 2011
la jalousie me pouri la vie et je pourri la vie de mon conjoint ,je traque quoi qui fait et qu il dise ,j essaye de vaingre ses peur mes je n y arrive pas .et oui ses vrai je n est pas foie en moi ,je suis au regime j ai perdu plus de 15 kg pour lui plaire malgres qui me dit que je lui plait comme je suis je fais maintenant 1m68 pour 70 kg et je me trouve encore grosse ;que dois je faire aidez moi svp ;je veut vaincre ma jalousie sa fait treize ans que je suis avec mon conjoint et j ai trois enfants et je ne veut pas tout gacher et tous perdre par jalousie maladive ,ses dur a a vivre autant pour lui que pour moi
nounou (non vérifié) , 22 novembre 2011
vraiment vu les commantaires des uns et des autres, à l instant mème j abandonne la jalousie car je risque de me détruire,suis jalouse maladive
Profile picture for user kinder
kinder , 07 mars 2012
Je connais ce problème de jalousie maladive , mon copain et dans ce même cas . C'est limite si il voudrait me mettre un GPS sur le dos , je l'aime donc j'encaisse ces moments de jalousie mais sa me fait mal d'entendre " Tu t'allonge dans l'herbe c'est pour attiré tout les garçons du lycée " ou encore " J'espère que personne ta regardé ou touché en sport " . Je commence a en avoir marre mais je n'ose lui dire vraiment ce que je pense si après il partais .
Louna22 (non vérifié) , 20 avril 2012
C'est aussi aux hommes de ne pas nous rendre jalouses par leur comportement .... Les Yeux qui trainent, etc ... !! C''est ce genre d'attitudes qui finit par rendre les femmes jalouses. Dire à une femme qu'on l'aime, qu'il n'y a qu'elle et mater les autres nanas sous son nez, ya rien de pire !!! Ou encore lui dire qu'il s'est fait draguer à une terrasse de café, sous prétexte de ne rien lui cacher, je trouve ça à limite de la provocation ...
Mec06 (non vérifié) , 28 août 2012
Je suis donc jaloux obsessionnelle , déjà à mon âge ..(17ans )
Profile picture for user coco70400
coco70400 , 18 septembre 2012
il faut de la jalousie dans un couple cela est une preuve d'amour! mais la jalousie maladive c'est une autres histoire..