Piqûres de guêpe : que faire ?

Piqûres de guêpe : que faire ?

Publi� le : 31/07/2013 � 11h47
Adoptez les bons gestes pour les soulager et les soigner.

Prévenir plutôt que guérir

L'été est propice aux moments de détente et de plaisir dans la nature, mais ceux-ci peuvent parfois être gâchés par la venue de nuisibles, qui refont également leur apparition à cette saison.

Les guêpes en sont l'exemple parfait. Or, une piqûre de guêpe est à la fois très douloureuse et potentiellement dangereuse, c'est pourquoi il est important d'avoir les bons réflexes.

Quelques conseils simples à appliquer permettront toutefois d'éviter le drame. Tout d'abord, il convient d'adopter une attitude préventive : ne pas marcher pieds nus dans l'herbe, bien se couvrir quand on jardine, ne pas laisser trâiner des restes dans les assiettes, bien refermer les poubelles et les bouteilles dans lesquelles on boit (notamment celles des boissons sucrées)... Il est impératif d'être globalement attentif quand on mange à l'extérieur.

Soulager et traiter la piqûre

Même si la piqûre de guêpe est très douloureuse, il est important de ne pas paniquer afin de réaliser rapidement les gestes pratiques qui soulageront la malheureuse victime.

S’il n’ y a pas d’antécédents d’allergie, une fois l’émotion passée et en position assise, les soins suivants permettront de diminuer douleurs et inflammation :

  • S'il y a un fumeur dans les parages, au moment de la piqûre, approchez le bout d’une cigarette allumée à quelques millimètres de la peau lésée. La chaleur détruira en partie le venin de l'insecte et diminuera donc les réactions. Vous pouvez également utiliser un sèche-cheveux pour obtenir le même effet.
  • Appliquer ensuite de l’alcool à soixante degrés, versé sur une compresse ou un coton, pour diminuer la douleur par son action anti-inflammatoire. Certains préconisent, pour un même résultat, d’appliquer un cachet d’aspirine pilé et humidifié sur la lésion. D’autres suggèrent le fameux vinaigre mis à toutes les sauces en matière de piqûres !
  • Si cela est logistiquement possible, pensez à l’application de glaçons protégés par un petit chiffon ou un aliment sorti du congélateur, afin d’éviter la diffusion de la substance toxique.

Une recette de grand-mère contre les piqûres de guêpe : épluchez un oignon, coupez-le en deux et frottez-le à la piqûre de guêpe durant 10 à 15 minutes. Et pour continuer l’assaisonnement, certaines de nos grands-mamans préconisent l'ajout de persil... L'application d'une fleur de coquelicot serait aussi très efficace.

En Homéopathie, le traitement APIS 15 CH en granules permettra de soulager : prendre trois grains toutes les dix minutes, à espacer dès l'amélioration.

Toutefois, nous vous conseillons de faire très attention aussi aux piqures multiples : elles nécessitent impérativement l’appel du 15 et parfois même une hospitalisation en urgence.

Si la personne piquée est allergique

Les piqûres de guêpes peuvent provoquer des manifestations graves, qui surviennent en général quelques instants après la piqûre de l'insecte, et engager ainsi le pronostic vital.

Urticaire géante ou œdème de Quincke (gonflement des lèvres et de l’intérieur de la bouche empêchant de respirer), crise d’asthme, malaise appelé choc anaphylactique avec défaillance cardiaque risquent de survenir à tout moment..

En général, la personne connaît son allergie et peut même avoir son traitement sur elle dans une trousse d’urgence. C’est ce que les allergologues recommandent le plus souvent.

Pour vous, un seul reflexe si la personne ne peut pas réagir : appel du 15 en décrivant méticuleusement les symptômes présentés, la cause, ce que vous savez de la malade et les médicaments qu’elle a éventuellement sur elle.

Parfois en cas de choc, seule l’injection d’adrénaline pourra sauver la personne allergique. Il peut faire partie de la trousse d’urgence en auto-injection.

Le 15 vous donnera les instructions et vous pouvez vous retrouver « médecin malgré vous » et « héros d’un jour », car l’injection n’attend pas et sauve une vie.

Dans les écoles, pour certains enfants allergiques graves, on fait des Projets d’Accueil Individualisés qui permettent à la communauté scolaire de pouvoir donner ce traitement en urgence.

Si c’est le cas de votre enfant, n’hésitez pas à solliciter la directrice de l’école en début d’année scolaire, qui en référera au médecin de l’Education Nationale responsable de la mise en place de ce protocole, après prescription du médecin spécialiste.

Les personnes présentant une allergie grave peuvent être désensibilisés avec de bons résultats. Il ne faut pas hésiter à consulter un allergologue ou à se rendre dans un service d’allergologie hospitalier.

Rebecca LAZZERINIAuteur : Rebecca LAZZERINI
Donnez votre avis !
Vite ! Vous pouvez être la première à réagir !
Devenez membre et gagnez 4 points en laissant un commentaire !
Ajouter un commentaire

Commentaire :
Pseudo (facultatif) :
Rechercher
Inscrivez-vous au club Femmezine et gagnez des cadeaux ! 1 - Devenez membre 2 - Cumulez des points 3 - obtenez des cadeaux
Le Top 5 des internautes
  • Ménorragie : Que faire en cas de règles abondantes ?
  • Top 10 des aliments riches en fer
  • Comment soulager les jambes lourdes ?
  • Piqûres de guêpe : que faire ?
  • Accro au sucre : à l'aide !
S'incrire à la newsletter femmezine
Les cadeaux Femmezine
    Découvrez les cadeaux du mois
Venez les remporter !
 
Nous contacter Charte d'utilisation CGU enchères Mentions légales La r�daction Partenaires Désinscription Plan du site Parlez de nous !
Copyright © 2009 - Femmezine.fr