Mon ado est-il drogué aux jeux vidéo ?

Profile picture for user Redaction Femmezine
4 / 5 basé sur 13 votes
Addiction et drogue aux jeux vidéo

L’addiction aux jeux vidéo existe et votre adolescent peut en souffrir.

 

Repérer les signes de l'addiction…

Comme pour le tabac, l’alcool ou les drogues, il existe une addiction aux jeux vidéo. Le terme, qui paraissait farfelu il y a encore quelques années, est aujourd’hui admis par la médecine, et cette dépendance officiellement reconnue.

Pour savoir si votre ado joue sur sa console ou son ordinateur pour se détendre, ou si il a une véritable addiction, il existe deux indicateurs qui ne trompent pas : la fréquence et l’intensité de son activité (la personne totalement dépendante jouera, dans les cas extrêmes, tous les jours et plus de six heures par jour).

Si votre adolescent semble complètement enfermé dans un autre monde lorsqu’il est devant sa console, qu’il vous tourne le dos, ne répond pas quand vous lui parlez et se désocialise totalement, ce sont encore des signes (de même que les mauvais résultats scolaires inhabituels et l’agressivité).

 

En parler avec lui…

L‘adolescence est une phase de changement profond, une étape charnière : celle qui mène de l’enfance à l’âge adulte. Il s’agit d’un passage difficile où la quête de l’identité occupe une place importante.

Les adolescents ont tendance à fuir dans ce moment de leur vie plutôt que d’affronter leurs doutes et questionnements : fuir dans un autre monde à travers les drogues, l’alcool et même les jeux vidéos !

Dès que vous aurez repérer les signes, ou si vous avez le sentiment qu’il souffre d’une possible addiction, parlez-en avec lui ! Vous devez établir un dialogue et vous efforcer, malgré les difficultés, de ne pas le rompre.

Rappelez-vous que derrière une addiction se cache souvent un mal-être profond.

 

Lutter contre cette addiction…

La première manière de lutter contre une addiction est de l’éviter : plutôt prévenir que guérir. Si vous acceptez que votre adolescent ait une console ou joue sur son ordinateur (sur Internet par exemple), vous devez établir des règles.

En premier lieu, vous devez définir le nombre d’heures d’utilisation par semaine (4 heures semble être le grand maximum acceptable), les moments de jeu, et même leurs fréquences si vous en jugez l’utilité. Si vous ne pensiez pas qu’une console pouvait rendre accroc, et que votre adolescent en est déjà au stade de la dépendan

ce, rassurez-vous, il existe aussi des solutions. Essayez d’établir les mêmes règles que précédemment citées, de le ramener à la réalité, en lui imposant d’être présent aux heures des repas, aux sorties et évènements familiaux…

Mais si la dépendance est déjà trop ancrée, consultez un spécialiste en Addictologie car le problème ne disparaîtra pas tout seul et votre adolescent pourrait s’enfoncer dans son mal-être.

 

 

Donnez votre avis !

Profile picture for user celineb4121
celineb4121 , 07 juin 2011
Je suis née avec la génération jeu video, pourtant je n'ai jamais vraiment adoré!
Anonyme (non vérifié) , 15 décembre 2014
moi le suis née aussi avec et je joue que a 3 jeux mais je suis un gique
Haters (non vérifié) , 02 février 2015
Alors anonyme tu va apprendre à écrire, déjà on dit "Geek" et joué à 3 jeux ce n'est pas être geek!! Moi je suis accro je l'avoue et alors?? Je vous emmerde bande de bâtards!!!
BR (non vérifié) , 08 février 2015
Absolument pas d'accord avec la fin de l'article, en quoi l'affirmation "4 heures semble être le grand maximum acceptable" est objectif ? vous avez des études sociologique ou psychologique qui conforte le propos ?
Le meilleurs moyen de lutter contre la dépendance au jeu vidéo est d'en accepter l?existence importante qu'elle a dans notre société actuelle. Surtout pas prendre le jeu vidéo comme un problème mais comme une conséquence à un problème. Si votre ado deviens "accro" c'est qu'il y a un autre problème dans sa vie qui lui a fait en venir à ce point, le jeu vidéo peu être le symptome d'un problème et non la conséquence.
manuraanana (non vérifié) , 21 avril 2015
Article à étoffer! Veuillez indiquer vos références! Il serait bon que vous soyez en adéquation avec la réalité:4h par semaine?!? Les limites que j'ai défini dans le contrôle parental (Makuamon pour ceux que ça interesse) sont au triple et ça fait déjà grincer les dents de mes ados.
pour info je jouais sur ordinateur quand j'étais ado (il y a 30 ans) et j'y jourais bien si j'avais le temps. En revanche comme toute addiction les dangers existent.
Pourquoi ne pas comparer avec la TV?