Adolescents

Comment aborder la contraception avec sa fille ado ?

Profile picture for user Redaction Femmezine
4 / 5 basé sur 62 votes
Fille, ado, plaquette, pillule, contraceptive

Conseils pour accompagner sa fille dans son apprentissage de la sexualité

Parler de contraception

Pour une maman, même si ce n'est pas toujours évident, il est très important d'accepter que l'apprentissage de la sexualité fait partie de la vie de son enfant... et qu'il vaut mieux être capable d'aborder cette question avec sa progéniture, surtout à l'adolescence, lorsque, pour les filles, il sera temps de réfléchir à un mode de contraception. Oui, mais comment ?

Les erreurs à ne pas commettre

Pour commencer... sachez qu'en matière de sexualité, la réprobation, la dramatisation ou le jugement que vous pourrez porter sur votre adolescente la braqueront et la conduiront à fuir tout dialogue. Donc, quand on s'en sent capable, et l'ado disponible, on ouvre une discussion sur le sujet.  On ne pose pas de questions directes qui risquent de la gêner, de provoquer des réactions de repli. En tête à tête, détendues toutes les deux, on commence par dire simplement à son ado, sans passion, que s'il ou elle décide d'avoir des relations sexuelles, vous avez envie que ce soit sans danger.

L'indispensable

Qu'à cet effet, vous avez acheté des préservatifs, disponibles dans un lieu où elle peut aller les prendre en cas de besoin (armoire à pharmacie, penderie). On peut aussi profiter d'un départ en vacances ou d'un week-end entre copines, pour lui proposer des préservatifs. Ou tout du moins, l'aviser que vous en avez mis à sa disposition si besoin. Puis, on aborde la question de la contraception orale. Pour les filles, elle reste le meilleur moyen de se protéger contre une grossesse non désirée. Le préservatif quant à lui, est indispensable contre les maladies sexuellement transmissibles. Donc, on commence à parler à sa fille de ce qu'est un gynécologue, on lui propose de prendre rv chez le sien ou de lui donner les coordonnées des structures où elle pourra parler de sexualité et se faire prescrire une méthode de contraception (CPEF, centre de planification ou d'éducation familiale, où les consultations et la prescription d'une contraception sont gratuites et anonymes pour les mineures). Le dialogue, la mise à disposition d'informations, l'orientation vers des personnes adéquates... sont les meilleures stratégies à adopter pour lui faire passer le message.

 

 

Donnez votre avis !

Profile picture for user mariammlk
mariammlk , 31 janvier 2010
une fille mere ce n'est pas le top...le mieux est d'en parler, briser le tabou avant qu'il ne soit trop tard.
Profile picture for user tatoune63
tatoune63 , 02 février 2010
bonjour,j'aimerais savoir s'il y a un age pour commencer a parler de sexualité a sa fille.Comment savoir si ce n'est pas trop tôt?je ne voudrais pas choquer ma fille en abordant le sujet mais je ne veux pas non plus attendre trop longtemps et voir ma fille se mettre dans des situations difficiles faute de renseignements.merci
Profile picture for user conecsalon
conecsalon , 06 février 2010
quand on a toujours bien dialogué entre mère et fille, pas de problème pour aborder le sujet
caro (non vérifié) , 08 février 2010
je parle beaucoup avec ma fille.nous avons parle de sexualite protections et tout.elle a 14ans et sait qu'elle devra se proteger le moment voulu.pour le moment elle ne veut pas a aller plus loin que des "flirts" .donc j attends sa demande pour aller chez la gyneco quand elle sera prete.et pour repondre a tatoune 63 si tu en parles sans tabous ,ta fille ne sera pas choquee
Profile picture for user optimist2009
optimist2009 , 09 février 2010
Ce message a été supprimé par Femmezine
Profile picture for user chamllo
chamllo , 10 février 2010
je suis maman d'une ado de 14 ans, pour l'instant nous parlons de tout. Elle sait que quand elle sera prête je serai là, mais ça ne m'empêche pas de temps de lui en reparler. Je suis rassurée, il semblerait que pour l'instant elle ne soit pas décidée à dépasser le stade du flirt. De plusje pense que 14 ans pour aller plus loin c'est un peu jeune on oscille encore entre la petite fille et la jeune fille. Mais une maman peut être naïve quand il s'agit de ses enfants...
desespoir , 10 février 2010
il faut en parler tout simplement,etre tourjours la si besoin et bise
velynette (non vérifié) , 10 février 2010
parler en le plus tot possible que ce soit fille ou garcon...il faut toujours communiquer avec nos enfants...fini les tabous !!!!
Profile picture for user vita
vita , 10 février 2010
bonjour, j'ai deux enfants, une fille de 23 ans, maintenant maman, et un fils de 15 ans.
Avec ma fille, je ne provoquais pas forcément la discussion sur la contraception en direct mais plutot sur les relations "amoureuses" , le respect de l'un et de l'autre. Du coup on en arrivait à ce sujet et cela devenait plus facile pour moi et moins tabou pour elle....
Il ne faut pas oublier qu'il est important d'en parler avec les garçons aussi. Et leur indiquer qu'ils peuvent se rendre au planning familial s'ils ont des questions autres, qu'ils n'osent pas nous poser.
mumub , 10 février 2010
bonjour,moi j'ai une fille de 14ans bientot et elle sait qu'elle peut me demander un moyen de contraception des que cela lui sera necessaire.on parle de cela sans aucun tabou moi j'ai toujours communiqué librement avec ma fille et je trouve cela super