Les sexfriends : est-ce une bonne idée ?

Les sexfriends : est-ce une bonne idée ?

Focus sur cette pratique, plus minoritaire, mais de plus en plus courante !

Quoi de plus sympa que le concept du copain de lit : toujours présent quand rien ne va, sur qui on peut compter sur un bon gros câlin réconfortant et surtout pour une sympathique partie de jambes en l'air ! Certains pourraient penser que cette pratique est minoritaire néanmoins elle est de plus en plus courante. Peut-être peut-on y voir une nostalgie  des années 1970 rendue possible grâce à la démocratisation du préservatif et de la contraception. Ceci dit, on s'est bien posé la question à un moment ou un autre : pourquoi ne sortons nous pas vraiment avec ? A cela, plusieurs réponses possibles :

 

 

Sexfriend et incompatibilité amoureuse

L'un des deux a déjà une relation ailleurs (quelle honte !) ou bien vous êtes assez lucides pour savoir qu'une vraie relation hors de la chambre à coucher ne fonctionnerait pas. Ceci dit, quand les deux personnes sont célibataires avoir quelqu'un à câliner de temps en temps n'est pas désagréable. Même en temps de vache maigre (c'est-à-dire aucune cible à l'horizon) continuer à faire l'amour avec quelqu'un qu'on apprécie permet de nous sentir sexy et désirable. Cela rend également moins paniquant les crises de remise en question (je-ne-suis-pas-belle-personne-ne-m'aime-bouh) : on a toujours quelqu'un à appeler pour se faire embrasser sur la bouche  et éventuellement se faire dorloter. C'est aussi un exutoire sexuel sans risque ce qui nous évite de coucher avec n'importe qui, n'importe comment !

Les limites du sexfriend

Le seul problème c'est que le concept du sex friend se heurte vite à certains problèmes. En effet, le jour où l'un des deux rencontre quelqu'un, le sex friend doit redevenir un friend ou rester en stand by le temps de la relation. Si vous continuer à coucher avec, cela s'appelle une liaison, ce qui change considérablement la donne. Cela n'a pas de sens d'avoir un sexfriend si on a quelqu'un d'autre dans son lit et dans sa vie. En effet, le piège de ce type de relation est quand l'un des deux (ou les deux !) commence à s'attacher.  En effet, le sexfriend est dans la plupart des cas une personne qu'on apprécie et avec qui l'on passe de bons moments. Il est donc difficile à long terme de coucher régulièrement avec quelqu'un sans conséquences. Il arrive souvent un moment, où l'un des deux est tenté de pousser la relation plus loin. Risque : découvrir que, dans un autre contexte que le lit, la personne est tout à fait ennuyeuse. Auquel cas, le sexe est fichu.

Sex ou friend ?

Même si avoir un sexfriend montre des bénéfices certains, les limites entre une relation purement sexuelle et une amitié amoureuse restent néanmoins floues. Il est donc important de rester lucide sur ce genre de rapports et les attentes de chacun qui peuvent être amenées à évoluer. Il faut donc que la relation reste équilibrée et que chacun y trouve son compte. Le danger est que l'une des deux personnes s'en trouve lésée et que les rapports soient faussés. En outre, il est également risqué de passer d'une amitié platonique au stade de copinage de lit. Hormis une attirance mutuelle certaine, il existe déjà une affection et une entente intellectuelle entre les deux personnes. Compléter ces liens par du sexe serait la définition d'une relation amoureuse. Il faut à ce moment là savoir trancher : qu'est ce qu'on veut réellement avec cette personne ? Un « friend » doit parfois rester un « friend ». Jongler entre le sexe et l'amitié conduit souvent à une confusion qui n'est pas forcément bénéfique. A savoir que dans une réelle amitié il n'y a pas de sexe...

Un sexfriend se périme vite...

Ne vous leurrez donc pas : le sexfriend a une durée de vie limitée. Très bien entre deux chéris ou dans une période de famine, le sexfriend doit malheureusement rester un CDD (ou un contrat intérim!) et non pas un CDI car c'est un concept vague un peu fourre tout potentiellement dangereux si on est attaché à la personne. On ne peut pas coucher avec quelqu'un  sur une longue durée en pensant qu'il n'y aura pas de conséquences. Faire l'amour  avec une personne qu'on aime bien, peut donc facilement s'avérer bancal et amène aussi à réfléchir sur notre société où le sexe est quasiment omniprésent...ce qui n'est pas nécessairement positif.

 

Sur le même thème :

Marine DERVEAUXAuteur : Marine DERVEAUX
Donnez votre avis !
88 commentaires
Devenez membre et gagnez 4 points en laissant un commentaire !
isnogoud
Ah voila je sais maintenant donner un nom à ces relations que j'ai eues avec des hommes avec qui je couchais ou allais au cinéma sans que nous soyons un couple : "sexfriends". Pourquoi pas, mais pourquoi pas tout simplement "partenaires" ?
isnogoud  | le 08/10/2009 à 21:58
 
Pourquoi leur coller une étiquette pendant qu'on y est? Pourquoi vouloir leur donner un nom à tout prix? Ne nous posons pas trop de questions! Profitons!
mdvx  | le 10/10/2009 à 17:18
 
Très bonne idée! Faut arrêter de trop reflechir parfois et ne penser à rien d'autre qu'à soi. Soyons égoistes! (de tps en tps)
gaga  | le 29/11/2009 à 22:11
 
Pour avoir eu une relation de "sexfriends" je suis tout à fait d'accord avec le fait que c'est une relation lourde de conséquences et que l'on peut s'attacher très vite à la personne et se faire souffrir tous les deux
prestige  | le 14/12/2009 à 11:05
 
Du moment qu'on est clair dès le début... mais je suis quand même d'accord avec Prestige ça peut faire souffir...
yamina69350  | le 21/12/2009 à 13:22
 
Je suis d'accord avec Prestige, souvent, une des deux personnes s'attache et il y a de lourdes conséquences et la souffrance des deux personnes
lulu_du76  | le 24/12/2009 à 01:53
 
Et quand son ex sert de sex-friend ça devient encore plus compliqué non?! Enfin je connais la réponse mais c'est tellement facile de recoucher avec quelqu'un qu'on connaît par coeur...
tikangouroo  | le 28/12/2009 à 01:25
 
alexduc1
Bonjour,

Journaliste, je prépare un documentaire sur les sex friends et je suis à la recherche de témoignages.

Si vous souhaitez avoir plus d'informations, vous pouvez me joindre sur ma ligne directe au bureau au 01.53.17.99.39. Si vous préférez, vous pouvez également me laisser vos coordonnées à l'adresse suivante : alexandra.ducarme@yahoo.fr et je me chargerai de vous recontacter. Un appel ne vous engage à rien du tout

Cordialement,

Alexandra Ducarme
alexduc1  | le 05/01/2010 à 15:48
 
Avoir un ami et avoir envi de plus c courant!!! mais c risqué!! etre prete a perdre un ami tres cher pour quelque partie de jambe en l air !!! a mediter , car meme en periode de vache maigre l ami c important enfin je crois!!
virgin  | le 25/01/2010 à 21:24
 
Avoir un sex friend c est super pt etre au debut , on se sent libre , sans contraintes et en meme temps epanouie ds cette pseudo relation car a la base on apprecie deja un minimum la personne mais avec le temps ca peux faire souffrir lorsque l'un des deux s'attache trop et apres ca fait mal , par frustration sentimantale on peut tout perdre et l'ami et l'amant ..... dc avec moderation je pense
ariana54  | le 04/02/2010 à 20:19
 
COMMENTAIRES SUIVANTS >
Ajouter un commentaire

Commentaire :
Pseudo (facultatif) :
Rechercher
Inscrivez-vous au club Femmezine et gagnez des cadeaux ! 1 - Devenez membre 2 - Cumulez des points 3 - obtenez des cadeaux
Le Top 5 des internautes
  • Le diaphragme (contraceptif) : fiche pratique
  • L'anulingus : qu'est-ce que c'est ?
  • Le bondage : une pratique attachante ?
  • Pourquoi opter pour la vasectomie ?
  • L'anneau vaginal : fiche pratique
S'incrire à la newsletter femmezine
Les cadeaux Femmezine
    Découvrez les cadeaux du mois
Venez les remporter !
 
Nous contacter Charte d'utilisation CGU enchères Mentions légales La r�daction Partenaires Désinscription Plan du site Parlez de nous !
Copyright © 2009 - Femmezine.fr