Miel : vertus et bienfaits de ce super aliment

Profile picture for user Redaction Femmezine
5 / 5 basé sur 1 vote
miel

Depuis très longtemps déjà, l’homme a compris que les abeilles jouaient un rôle essentiel dans la lutte contre des maladies. Le miel, ce nectar des dieux, est un aliment énergétique complet, qui en plus de soigner, possède un très bon goût. Tilleul, châtaignier, lavande… le miel possède d’innombrables vertus et quelques inconvénients…

Le miel aux multiples vertus

L’histoire du miel commence avec le butinage des abeilles. En voletant de fleurs à fleurs, elles aspirent les fines gouttelettes sucrées qui se présentent en surface. Elles éliminent les impuretés en filtrant le nectar grâce au petit réservoir qui se trouve dans leur jabot. Le nectar contient des traces de vitamines, de minéraux et d’acides aminés. Les abeilles emportent leur précieux butin à la ruche pour passer le relais aux ouvrières. Ces dernières sont chargées d’enrichir le nectar ou le miellat en enzymes. Cette substance est travaillée et séchée pour enfin être protégée dans les cellules de la ruche enfouie sous une couche de cire. Le travail de l’apiculteur se déroule en particulier en juin pour la récolte du miel mais il peut s’étaler en toutes saisons car le miel se conserve très bien.

Pourquoi dit-on que le miel a des vertus curatives ? Tout simplement parce qu’il est riche en éléments nutritifs. 

Du miel utilisé en médecine

Qui n’a jamais sucé un bonbon au miel lorsqu’il avait mal à la gorge ? Le miel est aussi utilisé pour soulager les brûlures et cicatriser les plaies. Ses propriétés antibactériennes et antifongiques freinent la prolifération des bactéries. Lavez bien votre blessure avec de l’eau et du savon. Mettez du miel sur celle-ci et recouvrez d’un pansement.

Le miel a un atout non négligeable pour être utilisé en milieu hospitalier contre les plaies qui cicatrisent difficilement. Il coûte bien moins cher que des produits antiseptiques et permet une cicatrisation rapide et propre sur de grandes plaies. Un miel « médical » a été créé. Malheureusement son prix est prohibitif alors qu’il est indéniable qu’il possède de solides atouts en médecine. 

Choisir un miel de qualité

Très énergétique, le miel est composé essentiellement de sucre. On parle du miel au singulier mais on devrait le conjuguer au pluriel. Les variétés de miel sont aussi nombreuses qu’il existe de fleurs ce qui entraîne des qualités nutritives variables d’un pot à l’autre.

  • Le miel doit être naturel avec une origine clairement mentionnée ou un label (IGP, AOP, BIO).
  • Un miel monofloral provient d’une même variété à 80%, il est donc plus rare.
  • Un miel pur se solidifie alors que les industriels restent liquides…
  • Comme le café, vous aimez un goût prononcé ? Plus votre miel est foncé, plus le goût est fort.

La recherche de polyphénols par le Centre d’études techniques apicoles de Moselle, comme celles que l’on trouve dans le vin, le chocolat ou le café, est très utile contre la dégénérescence des cellules et les risques cardiovasculaires. Le miel remplace aisément le sucre car il est consommé en moindre quantité, pour un pouvoir sucrant plus élevé. 

Le miel, un allié de la beauté

Hydratez votre peau

Vous hydraterez votre peau sous la douche, en mélangeant deux cuillères à café de miel avec une cuillère à café d’huile d’olive. Les bactéries fuiront ainsi que les odeurs corporelles. Vous pouvez ajouter des huiles essentielles ou une demi-tasse de sucre brun pour faire un exfoliant.

Combattre l’acné

Pour mieux combattre l’acné, mélangez miel et muscade pour les laisser reposer sur les boutons pendant 20 minutes puis rincer. 

Lutter contre les pellicules et les dermatites

Pour lutter contre les pellicules et les dermatites, un massage des cheveux avec du miel et un peu d’eau chaude est le bienvenu.

Contre-indications du miel

Attention, ne pas donner de miel à un enfant de moins d’un an qui peut causer le botulisme infantile. Et attention aux caries dentaires !