Jean Dujardin - Biographie

Profile picture for user Redaction Femmezine
3.6 / 5 basé sur 7 votes
Jean Dujardin

Découvrez le parcours personnel et professionnel du bel acteur français.

Avant d'être célèbre

Jean Dujardin est un humoriste, acteur, et depuis peu, réalisateur français, né le 19 juin 1972 à Rueil-Malmaison (en région parisienne) et ayant grandit dans la ville de Plaisir (Yvelines).

Après avoir obtenu son Baccalauréat " Philosophie et Arts Plastiques ", n'ayant pas vraiment le goût pour les études, il intègre l'entreprise familiale de serrurerie.

Envoyé faire son service militaire, il se découvre durant cette période une passion à faire rire les autres. A son retour, il décide donc de se produire sur scène à Paris, dans les établissements qui acceptent de le recevoir.

En 1996, il forme " La Bande du Carré blanc " puis " Nous C Nous ", avec quelques autres jeunes de son âge, rencontrés dans un théâtre, dont l'humoriste Bruno Salomone fait partie.

 

 

 

 

Jean Dujardin et Bruno Salomone : Nous ç nous

Jean Dujardin avec la bande des "Nous c nous"

De 1997 à 1998, il remporte trois fois de suite la victoire dans la catégorie " Comiques " de " Graines de star ", l'ancienne émission de M6 dont le but était de dénicher des talents.

Jean Dujardin Interviewé par laurent Boyer dans l'émission Grain de stars sur M6

Jean Dujardin dans l'emission Graines de stars

Durant cette période, France 2 lui offre du travail : d'abord dans l'émission " Fiesta " de Patrick Sébastien, puis dans la mini-série " Farce Attack ". Mais le plus beau cadeau que lui fait la chaîne, c'est celui de lui donner le rôle principal dans " Un Gars, Une Fille ".

 Pochette DVD un gars, une fille

Pochette du DVD : Un gars, une fille

Parcours professionnel

A partir d'octobre 1999, la carrière de Jean Dujardin bascule définitivement vers le succès et la notoriété, avec ces minis scenettes quotidiennes de la vie à deux, diffusées à heure de grande écoute, où il donne la réplique à Alexandra Lamy.

Alexandra Lamy et Jean Dujardin

Grâce à cette série de 486 épisodes, tournée jusqu'en 2003, il est devenu le " Loulou " national et jouit d'une immense popularité auprès du public français, il a aussi rencontré la femme de sa vie et il voit le Septième Art lui ouvrir sa porte.

Mais son entrée dans le cinéma français reste très timidide au départ, ne laissant pas présager une grande carrière. Il incarne ainsi différents petits rôles, dans des productions moyennes comme " Ah! Si j'étais riche ", " Bienvenue chez les Rozes " ou " Le Convoyeur ".

Toutefois il persiste, et en 2004, il obtient un premier succès dans le film " Mariages " de Valérie Guignabodet. Mais c'est l'année suivante qu'il passe définitivement dans la catégorie des acteurs français " bankables ", avec le film " Brice de Nice ", tiré de l'un de ses sketches.

Avec plus de 4,3 millions d'entrées, une chanson humoristique à succès et des centaines de produits dérivés vendus, l'acteur est à l'abri du besoin, et reçoit, paradoxalement après un film aussi léger, de nombreuses propositions sérieuses.

En 2006 puis en 2009, il remporte deux autres gros succès cinématographiques avec " OSS 117 : Le Caire, nid d'espions " de Michel Hazanavicius, puis " OSS 117 : Rio ne répond plus " du même réalisateur.

Oss 117

Dès lors, il tourne régulièrement dans diverses productions, dont certaines valent le détour : " Contre-enquête " de Franck Mancuso, " 99 francs " de Jan Kounen (2007), " Le Bruit des glaçons " de Bertrand Blier, " Les Petits Mouchoirs " de Guillaume Canet (2010)...

 

Sa filmographie prouve qu'il est capable d'interpréter différents types de personnages et de jouer dans tous les registres, preuve qu'il est un grand acteur. Mais son plus beau rôle, c'est encore une fois Michel Hazanavicius qui va lui donner, en 2011, dans le film " The Artist ", un film muet en noir et blanc, où il incarne George Valentin, un acteur déchu, aux côtés de Bérénice Béjo.

The artist : Affiche du film

Dès sa première diffusion au Festival de Cannes, le long-métrage remporte un immense succès, offrant à Jean Dujardin la Prix d'Interprétation masculine. Et ce n'est que le début d'une longue série de récompenses : " Golden Globe " du Meilleur Acteur dans un film musical, " Screen Actors Guild Award " du meilleur comédien, " BAFTA Award " du meilleur acteur...

Il remporte également pour ce rôle de multiples titres dans de plus petits festivals : au total, ce sont 14 récompenses internationales. Mais la véritable consécration arrive quand il obtient l'Oscar du Meilleur Acteur en janvier 2012. Paradoxalement, il ne décroche pas le César dans son pays natal cette année-là !

En 2012, il se lance dans une nouvelle expérience : il est acteur principal, scénariste et réalisateur du film " Les Infidèles ". Mais cette année signe également son entrée dans le Cinéma américain, qui lui fait les yeux doux. Il intègre le casting de " The Wolf of Wall Street " de Martin Scorcese, dès l'été 2012. Et plusieurs autres projets avec de grands réalisateurs US seraient en cours...

Jean Dujardin, qui affiche la plus belle et la plus incroyable ascension professionnelle de tous les acteurs français, n'est qu'aux prémisses d'une carrière qui s'annonce grandiose, tant sur le plan national qu'international.

 

Le saviez-vous ?

- En 2007, Jean Dujardin est nominé au César du Meilleur Acteur mais rentre bredouille.

- Il aurait d'abord refusé de jouer dans " The Artist ", avant de finalement accepter le rôle principal.

- Il est le seul acteur français à avoir obtenu un Oscar.

- Jean Dujardin est parrain de la Fondation Mouvements pour les Villages d'Enfants.

- Les affiches de son film " Les Infidèles ", jugées choquantes, ont été censurées dans les lieux publics.

 

 

Donnez votre avis !

Profile picture for user alice
alice , 13 février 2013
Très belle presatation de jean dujardin dans the artist