Comprendre l'abstinence

Profile picture for user Redaction Femmezine
4 / 5 basé sur 6 votes
Abstinence

L'abstinence est une absence, désirée ou non, de rapports sexuels.

 

Qu'est-ce que l'abstinence ?

L'abstinence est considérée comme une privation, volontaire ou non, de rappors sexuelles. Celle-ci peut etre partielle ou totale. Cette pratique est par ailleurs utilisée chez certaines femmes comme un moyen de contraception.

 

L'abstinence voulue

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, l'abstinence n'est pas une pratique exclusivement réservée aux membres du clergé catholique (voeux de chasteté).

Certaines femmes utilisent l'abstinence comme moyen de contraception, en la pratiquant à des périodes précises de leur cycle menstruel (autour de l'ovulation). Cette méthode a toutefois une efficacité très contestée.

Certaines organisations de prevention pronent l'abstinence et en ont fait leur slogan pour lutter contre les IST chez les jeunes.

L'abstinence a d'autres causes sociales, aussi multiples que diversifiées : éloignement géographique des partenaires, menstruations, désir de rester vierge jusqu'au mariage...

 

Abstinence subie

Bien des célibataires doivent se résoudre plus ou moins longtemps à l'abstinence. La masturbation peut etre une réponse à ce manque physique.

En période d'abstinence prolongée, certaines femmes peuvent se sentir tendues, frustrées, déprimées, s'isoler. Il peut y avoir ainsi une perte d'estime de soi et de son pouvoir de séduction.

Pour passer ce cap, il est important tout particulièrement soin de soi et de son corps. Les massages, le sauna, les bains de mer, le hammam... sont autant de sensations voluptueuses.

Contrairement à ce que la femme peut penser, etre abstinente ne veut pas dire ne pas avoir de vie affective. L'intéret suscité chez un homme, le fantasme, le sentiment amoureux... sont autant de manifestations qui en témoignent.

Rassurez-vous mesdemoiselles et mesdames, l'abstinence subie est une phase qui ne dure pas longtemps. Si la frustration est trop insoutenable, vous pouvez également opter pour un sexfriend !

 

 

Donnez votre avis !

Anonyme (non vérifié) , 30 octobre 2013
la masturbation pratiquée ne compromet elle pas l'abstinence?