Pose anneau gastrique : résultats, risques et prix ?

Profile picture for user Redaction Femmezine
2.3 / 5 basé sur 4 votes
pose anneau gastrique

Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur cette opération et ses conséquences.

Qu'est-ce que la pose d'un anneau gastrique ?

La pose d'un anneau gastrique est une intervention chirurgicale qui consiste à entourer le haut de l'estomac d'un anneau en silicone gonflable, dans le but de limiter la consommation d'aliments de la personne qui le porte et de lui donner une sensation de satiété plus rapide.

Cette opération chirurgicale n'est pas accessible à tout le monde. En raison des dangers potentiels qu'elle représente, elle ne s'adresse qu'aux personnes qui en ont réellement besoin : celles qui souffrent d'obésité morbide. Un individu est considéré comme étant obèse lorsque son IMC dépasse 40.

D'autres critères sont pris en compte : la personne doit être majeure et âgée de moins de 56 ans, souffrir d'une obésité durable, avoir vu échouer sa thérapie alimentaire de six mois (minimum) supervisée par un médecin, être consciente des risques et avantages de l'intervention, et accepter les restrictions et obligations liées au port de l'anneau gastrique.

Dans d'autres cas où le patient est en danger de mort à cause de maladies qui découlent de l'obésité (hypertension, diabète, arthrose...), l'intervention peut être envisagée si l'IMC est supérieur à 35, et si les autres moyens classiques pour perdre du poids n'ont pas abouti.

Le coût de la pose d'un anneau gastrique avoisine les 2500 €, et la Sécurité Sociale ne prend en charge que 400 € environ. Pour la mutuelle, cela dépend de l'organisme d'appartenance. Cette opération représente donc un véritable investissement, aussi bien personnel que financier.

Comment fonctionne l'anneau gastrique ?

L'anneau gastrique entoure la partie haute de l'estomac, afin d'en réduire la taille. Lorsqu'elle mange, la personne qui le porte a une sensation de satiété et de satisfaction très rapide, alors qu'elle a absorbé une petite quantité de nourriture. En plus de réduire le volume des repas, cette méthode coupe l'appétit.

Par ailleurs, ce procédé ne modifie pas, ni ne gêne la digestion. Toutefois, il peut entraîner certains maux de ventre chroniques. Et il comporte tous les risques liés à une opération chirurgicale gastro-intestinale. Mais en général, les personnes qui optent sur cette solution n'ont d'autres choix si elles veulent rester en vie.

A terme, la diminution des calories absorbées de manière journalière entraîne une perte de poids, en général spectaculaire, sans avoir frustré la personne obèse. Celle-ci peut perdre jusqu'aux deux tiers de son poids de départ. L'anneau est régulièrement réajusté par le médecin afin qu'il continue à être efficace.

La pose d'un anneau gastrique est l'une des solutions les moins radicales parmi les interventions de ce type chez les personnes obèses. Il est de plus réversible (pas de découpe, ni d'agrafes), ce qui permet au patient de le faire retirer une fois qu'il a retrouvé un poids normal considéré comme normal sur le plan médical.

Toutefois l'inconvénient de cette méthode est que la personne peut maigrir tout en mangeant des aliments gras et sucrés en petite quantité. De plus, ce procédé ne lui apprend pas à faire des repas sains et elle peut reprendre de mauvaises habitudes, une fois l'anneau retiré.

Le déroulement de l'opération et les conséquences

Pour de la pose d'un anneau gastrique, l'hospitalisation est relativement courte car la récupération est généralement rapide, c'est d'ailleurs l'un des avantages de cette opération. L'anneau est inséré dans le corps humain par une chirurgie laparoscopique ou coelioscopie (technique mini-invasive). Dans certains cas, il peut toutefois être nécessaire de pratiquer une chirurgie ouverte.

Les anneaux gastriques sont fabriqués avec des matériaux non toxiques et habilités à rester à l'intérieur du corps humain de manière prolongée. Ils sont conçus pour ne pas créer d'infections par exemple. Par ailleurs, ce type d'opération ne laisse généralement que de très petites cicatrices et l'anneau ne se ressent pas.

Dans certains cas, la pose d'un anneau gastrique est contre-indiquée : si l'opération ou le traitement se révèlent dangereux pour le patient, en cas de maladies endocriniennes ou du tube digestif ou cardio-pulmonaires, en cas d'allergies aux composants de l'anneau, en cas d'addiction aux drogues ou à l'alcool...

Les complications les plus fréquentes sont bégnines : il s'agit de la régurgitation. En général, c'est le signe que le patient a mangé en trop grosse quantité ou trop vite. Il n'a qu'à corriger ce comportement pour éviter ces désagréments par la suite. D'autres complications sont plus ennuyeuses voire très graves : ulcération, gastrite, érosion, obstruction, infection, hémorragie... Le suivi du médecin doit donc être régulier.