Pourquoi je remets toujours tout au lendemain ?

Pourquoi je remets toujours tout au lendemain ?

Enqute sur une habitude tenace, devenue un vritable phnomne de socit

Je procrastine, tu procrastines, il procrastine. La procrastination, ce mot barbare, se décline à tous les pronoms et n'épargne personne. Il s'agit de cette tendance presque maladive à remettre à plus tard ce que l'on pourrait faire le jour même. L'adage bien connu a bercé notre enfance mais, curieusement, nous n'en avons tiré aucune leçon ! Devenus adultes, nous sommes les pires procrastinateurs qui soient, du genre récidiviste et compulsif.

Quelques exemples typiques de professionnels en la matière : « Ca y est, c'est décidé, j'arrête de fumer... demain », « le rapport de ce matin ? Je comptais justement m'y mettre cet après-midi ! » Repousser les échéances de façon systématique est une dangereuse habitude que nous sommes nombreuses à prendre pour fuir, ponctuellement, nos responsabilités. Mais à l'image des ces réalités que l'on refuse de voir, les tâches non effectuées nous reviennent en pleine face le lendemain... avec leur lot de soucis supplémentaires.

Gaston Lagaffe, le célèbre héros de Franquin, est l'image même du procrastinateur compulsif. Demain vaut toujours mieux qu'aujourd'hui : « je serai moins fatiguée, plus disponible, moins stressée, etc. » Or dans la vraie vie, reporter sans cesse certaines obligations peut s'avérer dangereux pour votre santé, votre travail ou votre stabilité affective. C'est souvent l'angoisse, ou simplement la peur de se confronter à l'inconnu, qui nous pousse à procrastiner. La découverte d'un ganglion suspect, la peur de ne pas être à la hauteur au bureau ou de ne pas faire bonne figure à un rendez-vous galant suffisent pour que certaines femmes repoussent éternellement l'échéance redoutée.

Le meilleur moyen d'éviter la procrastination est d'avoir un planning et de s'y tenir. Ecrivez noir sur blanc les tâches qu'il vous faudra effectuer dans la journée et barrez soigneusement celles que vous avez finies. Si votre emploi du temps ne vous permet pas de tout terminer, reportez sur le planning du lendemain les tâches en question pour les exécuter en priorité. Pas question de reporter à plus d'un jour une tâche simple qui peut se faire en quelques minutes : passer un coup de fil gênant, envoyer une lettre, etc. A vous de distinguer s'il s'agit de paresse ou d'une réelle peur de ne pas y arriver. Et prenez de bonnes résolutions ! Car si la procrastination semble plus forte, rappelez-vous toujours que vous êtes le seul et unique maître à bord.

T RAuteur : T R
Donnez votre avis !
3 commentaires
Devenez membre et gagnez 4 points en laissant un commentaire !
C'est bien joli tout a, mais la vie avec un planning sous le nez nous merci, o est la joie de vivre??
kamais  | le 09/02/2011 08:27
 
Ou encore : demain je me mets au rgime, lol c'est une phrase habituelle chez beaucoup de personnes xD
4ur3l  | le 19/02/2011 18:14
 
Moi en plus de procrastination je souffre de phobie du tlphone cela me pose de trs trs gros problmes comment faire
Anonyme  | le 14/06/2013 10:31
 
Ajouter un commentaire

Commentaire :
Pseudo (facultatif) :
Rechercher
Inscrivez-vous au club Femmezine et gagnez des cadeaux ! 1 - Devenez membre 2 - Cumulez des points 3 - obtenez des cadeaux
Le Top 5 des internautes
  • Le problème des déserts médicaux en France
  • Ces pays où les femmes meurent en couches
  • 100 millions de femmes disparues dans le monde : la rév...
  • Le déni de grossesse
  • Petit lexique des croisades alimentaires !
S'incrire à la newsletter femmezine
Les cadeaux Femmezine
    Découvrez les cadeaux du mois
Venez les remporter !
 
Nous contacter Charte d'utilisation CGU enchères Mentions légales La r�daction Partenaires Désinscription Plan du site Parlez de nous !
Copyright © 2009 - Femmezine.fr