Roman : "Pagaille Monstre", de Jérôme Attal

Roman : "Pagaille Monstre", de Jérôme Attal

Page 1 / 1

Dans le livre comme dans la vie, pas d'échappatoire ?

Dans le livre comme dans la vie, pas d'échappatoire?

Captif de cet intangible, le coeur, quand il aime, aime quoi? C'est ce qu'à travers ses romans, ses nouvelles, les paroles des chansons qu'il écrit pour Johnny, Eddy, Michel (Delpech), Maréva (Galanter), son journal sur le net, son premier court-métrage diffusé sur Arte à Noël dernier, Jérôme Attal semble inlassablement nous poser comme seule et unique question qui vaille, la peine, le coup. C'est ainsi, parfois, par la grâce d'une écriture, qu'une chanson, qu'un texte, qu'un roman deviennent le lieu privilégié où est rendue visible, sensible, perceptible, intelligible, une certaine continuité du dedans et du dehors, où s'échangent et se mêlent l'interne et l'externe, l'intime et l'universel. C'est le cas de "Pagaille monstre", un roman à découvrir comme un espace interieur - celui de l'auteur, du narrateur - prolongé en espace extérieur - celui du lecteur. Un espace précisément comme un lieu d'expérience devenant spéculatif par excellence, puisque vous aurez la liberté de décider des chemins empruntés par le narrateur. Un roman comme l'exacte équivalence de la vie pour pénétrer, par la virtuosité d'une écriture, dans une sorte de plénitude verticale du sentiment. Un roman où le contour des pages s'identifient rigoureusement aux contours d'un miroir dans lequel, tel un narcisse un peu inquiet, au travers de vos choix, vous découvrirez votre propre image se refléter.

C'était juste pour rire...

Pas pour toujours, rassurez-vous! Car dans ce roman, contrairement à dans la vie, vous aurez la possibilité de revenir sur vos lachetés, vos moments d'égarement, d'ivresse, de déprime, vos ratages, vos échecs, vos rencontres avortées. Ici, vous allez vivre une histoire d'amour dans laquelle vous pourrez enfin vous ménager un écart au monde, des arrêts sur image pour réfléchir, raison garder, ne pas rester pétrifié devant l'objet de votre désir, de votre propre vertige. Ne pas finir en Kennedy le pied bloqué sur l'accélérateur de votre Simca bloquée elle sur Radio Nostalgie fonçant tout droit sur un idiot de poteau dans une  vulgaire station balnéaire légèrement surannée. Non! Tirer le frein à main, ouvrir la  portière, jeter Clémence - avec qui vous vous êtes retrouvé embarqué sur un malentendu - par terre, foncer retrouver Stéphanie, puis penser à Ariane, changer d'avis au milieu du chemin, appuyer sur la touche accélérateur, ou pause puis rewind, foncer en avant, revenir en arrière, revenir sur ses pas, rater ses rencontres en ayant un peu plus loin la possibilité de les réussir, passer à côté de quelqu'un, perdre quelqu'un d'autre de vue, les retrouver plus loin, redescendre l'escalier, trouver une meilleure répartie, réécrire votre texte, recommencer la scène, ouvrir les fenêtres, créer un appel d'air, respirer....  jusqu'à se ménager un regard qui serait autre chose que captif, qu'obsédé, qu'abimé dans la rencontre de l'autre. Autre chose qu'une pure pulsion du regard qui n'y voit rien. Tentant? Alors, allez-y, tentez, amusez-vous, régalez-vous, en gardant bien à l'esprit que dans ce roman, on ne rencontre jamais que son propre regard. Lequel exactement? C'est ce qu'il vous reste à découvrir.

" Pagaille Monstre ", de Jérôme Attal, 288 pages, 17 euros, Stephane Million Editeur. Sortie : 04 février 2010.
Commander sur Fnac.com
Le journal de Jérôme Attal en ligne, 1998 - 2010 : www.jerome-attal.com

Auteur : Elodie TROUVE


Donnez votre avis !
15 commentaires
Devenez membre et gagnez 4 points en laissant un commentaire !
La couverture m'attire lhistoire aussi je le veuxxxxxxxxx merci
aurelialola  | le 04/02/2010 à 07:37
 
Je pense que je vais l'acheter, j'aime beaucoup ce genre de roman
choupette1970  | le 04/02/2010 à 12:47
 
Roman sur la femme et l'amour. Je pense qu'il faut le lire pour comprendre l'histoire de cette femme.
nanousette  | le 04/02/2010 à 13:58
 
Pas trop pour moi...mais ce roman a l" air interressant !!!!
velynette  | le 04/02/2010 à 15:01
 
Moi chui pas trop roman................peut etre plus tard
sanmalo  | le 05/02/2010 à 08:32
 
Dja la couverture a l'air attirante et donne envie de savoir ce qui s'y cache dedans
prestige  | le 05/02/2010 à 10:41
 
Je sais pas encore, j'ai beau lire l'article ,il n'y a pas de declic.....
missjay97  | le 05/02/2010 à 11:57
 
Moi aussi je n'ai aucun déclic je suis pas trop roman d'amour ou alors il faut qu'il y ai dérrière une histoire de ouf comme le livre que je suis entrain de lire(shantaram de gregory da vid robert)
une vrais bible d'aventure en inde avec mafia; drogue ;humanitaire dans les bidonville;amour malgré tous sur un fond de bollyhood et le pire ou le meilleur! c'est que c'est une histoire vrais et attention bien tôt adaptation au cinéma avec(johnny depp).que du bonheur suivé mon conseil les filles
3mouss  | le 07/02/2010 à 15:07
 
Ce message a été supprimé par Femmezine
optimist2009  | le 09/02/2010 à 23:17
 
Je ne savais pas qu'Yvan Attal écrivait, mais ce roman a l'air pas mal, et original. Pourquoi pas donc, même si je ne pense pas que je l'acheterai. Je vais attendre qu'il soit en bibliothèque!
nadja  | le 10/02/2010 à 12:14
 
COMMENTAIRES SUIVANTS >
Ajouter un commentaire

Commentaire :
Pseudo (facultatif) :
Rechercher
Inscrivez-vous au club Femmezine et gagnez des cadeaux ! 1 - Devenez membre 2 - Cumulez des points 3 - obtenez des cadeaux
Le Top 5 des internautes
  • Un oeil sur la musique, Richard Bellia
  • You are really rich : You don't know it yet, Steve Henr...
  • Serge Joncour, "l'homme qui ne savait pas dire non" à l...
  • Londres : have fun mode d'emploi !
  • Le voyage de Jeanne (et son papa)
S'incrire à la newsletter femmezine
Les cadeaux Femmezine
    Découvrez les cadeaux du mois
Venez les remporter !
 
Nous contacter Charte d'utilisation CGU enchères Mentions légales La r�daction Partenaires Désinscription Plan du site Parlez de nous !
Copyright © 2009 - Femmezine.fr