Taslima Nasreen : un combat contre l’extrémisme

Taslima Nasreen : un combat contre l’extrémisme

Menacée de mort au Bangladesh, l’écrivain Taslima Nasreen se cache en Inde.

En 1994, une jeune gynécologue bangladaise publie « Lajja » (« La Honte ») pour protester contre l’oppression des femmes dans le monde musulman. La réponse des islamistes est d’une violence inouïe : accusée d’avoir critiqué la Charia (la loi islamique), la jeune femme est condamnée à mort par pendaison et contrainte à l’exil.

Une vocation précoce


Taslima Nasreen se définit elle-même comme féministe et athée. Très jeune, elle ne parvenait pas à croire en Dieu et refusait de lire le Coran en arabe, langue qu’elle ne comprenait pas. Taslima raconte que lorsqu’elle avait huit ans, sa mère lui a dit : « Si tu parles mal d’Allah, ta langue va tomber ». Elle s’est alors enfermée dans la salle de bain et a prononcé les mots interdits : « Allah est un fils de chien ». A la vue de sa langue bien accrochée, Taslima comprend que sa mère lui a menti : elle décide alors de tourner le dos à ces croyances. Cet épisode est à la source de son combat contre l’intégrisme religieux et l’obscurantisme. Elle le déclare aujourd’hui : « je me suis sentie responsable de faire quelque chose pour la société ».

 « Anti-religion »

C’est après avoir lu le Coran que Taslima Nasreen devient définitivement athée. Révoltée par le sort réservé aux femmes dans l’islam, elle comprend que la religion sert de prétexte aux religieux intolérants pour asservir les femmes : « les hommes ont droit de battre leur femme si elle n’obéit pas. Ils ont le droit d’avoir quatre épouses et retrouvent 72 vierges lorsqu’ils arrivent au paradis », affirme-t-elle. Aujourd’hui, Taslima Nasreen affiche une position radicale : pour elle, toutes les religions sont à bannir car elles ont été toutes été, à un moment ou à un autre de leur histoire, le vecteur des pires injustices faites aux femmes.

Accusée de « pornographie »


Lorsque l’écrivain publie « Enfance au féminin » en 1998, le premier ministre du Bangladesh, Mme Sheikh Hasina, réagit avec force : « Taslima Nasreen vient de littéralement tuer son père et sa mère dans son dernier livre. Ce qu’elle écrit, ce n’est ni plus ni moins que de la pornographie ! » La gronde des intégristes est unanime : Taslima Nasreen a gravement offensé l’islam, elle est accusée de « tuer (leur) Dieu ». Lorsqu’en 2006, un texte sur le port de la burqa est publié à son insu, des violences éclatent dans la province du Karnataka, en Inde. Les manifestations font deux morts, plusieurs blessés, et des dizaines de magasins et de véhicules sont vandalisés.

Nouvelle publication


La journaliste bangladaise est aujourd’hui la cible de trois fatwas au Bangladesh, et de cinq en Inde. Si l’Europe est pour elle un refuge, elle ne peut envisager de vivre ailleurs qu’en Asie. En France, Taslima Nasreen a reçu le soutien de nombreuses féministes. La secrétaire d’Etat Rama Yade lui a remis le prix Simone de Beauvoir, une consolation pour cette exilée qui souffre d’être « une étrangère dans (s)on propre pays et une étrangère en Occident ». Son dernier ouvrage, intitulé « Libres de le dire », est co-signé avec la journaliste Caroline Fourest et pose cette grave question : la religion est-elle l’ennemie des femmes ? La critique a unanimement salué la qualité de ce travail. Un livre passionnant de bout en bout, qui invite chacun à réfléchir sur une oppression féminine qui ne dit pas toujours son nom.

T RAuteur : T R
Donnez votre avis !
12 commentaires
Devenez membre et gagnez 4 points en laissant un commentaire !
Cette femme a vraiment beaucoup de courage et de force je l'admire beaucoup
camilla  | le 16/04/2010 à 18:41
 
Wahou une femme admirable beaucoup de courage et de force remarquable
ptitesesse  | le 17/04/2010 à 07:39
 
C'est une femme exemplaire et formidable!
heureusement qu'il y ait des femmes comme elles qui se battent pour les droits de l'homme (et de la femme)!
stellarose  | le 17/11/2010 à 13:17
 
ç fait plusieurs années que je suis son combat, quel courage dans un pays où les femmes sont encore si mal traitées!!
kamais  | le 17/01/2011 à 18:10
 
Mehdi
C'est une femme courageuse ..
bien que j'encourage les femmes comme ça qui essaient d'améliorer la situation de la femme dans leurs pays; je ne suis pas de tout d'accord avec l'idée que cette article diffuse que: c'est l'Islam qui est la cause de cette mauvaise situation de la femme dans certaines pays !
« C'est après avoir lu le Coran que Taslima devient athée »--> c'est pas si facile de lire et de comprendre le Coran; et en plus elle n'est même pas arabe, et donc l'arabe n'est pas sa langue maternelle; même moi qui est arabe et qui j'étudie l'arabe depuis mon enfance je n'arrive pas à comprendre facilement certaines versets du Coran, car pour comprendre par exemple un verset il faut bien le lire plusieurs fois , et chercher les paroles du prophète et ces explication pour ce verset, et chercher les livres et les paroles des savants et leurs commentaire sur ce verset et chercher tout les informations (comme l'occasion de ce verset et la période où il a été transmit au prophète..)
Mehdi  | le 28/01/2011 à 10:16
 
Ouai c vraiment courageuse ceux kel fait pour les autre femmes.
sandraline93  | le 27/10/2011 à 21:42
 
Ce n'est qu'une sale garce qui denigre notre bel religion qu'est l'islam!!! ne tkt pas tu paiera d'une façon ou d'une autre pr tes paroles aussi insultante!! pauvre sous merde tu devrais avoir honte de toi salope tu pourira en enfer comme tes confréres et consoeurs sale sorciére enemi de Dieu
Anonyme  | le 07/01/2012 à 19:52
 
Je trouve ça choquant, les propos d'anonyme sur femmezine, je ne comprend pas comment des gens comme ça peuvent aller sur le site préféré des femmes LIBRES!
lutinemalefik  | le 29/01/2012 à 07:52
 
LittleErwan
Nul
LittleErwan  | le 05/02/2013 à 17:02
 
Gael
C KOA CA
Gael  | le 05/02/2013 à 17:03
 
COMMENTAIRES SUIVANTS >
Ajouter un commentaire

Commentaire :
Pseudo (facultatif) :
Rechercher
Inscrivez-vous au club Femmezine et gagnez des cadeaux ! 1 - Devenez membre 2 - Cumulez des points 3 - obtenez des cadeaux
Le Top 5 des internautes
  • Interview Catherine Kirsch : Passeport pour une naissan...
  • Interview Sonia Bellouti : consultante bien-être
  • Interview Isabel Sitbon : directrice agence 6-12
  • Taslima Nasreen : un combat contre l’extrémisme
  • Interview Kenza : portrait d'une jeune et jolie blogueu...
S'incrire à la newsletter femmezine
Les cadeaux Femmezine
    Découvrez les cadeaux du mois
Venez les remporter !
 
Nous contacter Charte d'utilisation CGU enchères Mentions légales La r�daction Partenaires Désinscription Plan du site Parlez de nous !
Copyright © 2009 - Femmezine.fr