Micro-crédit : comment changer de vie !

Comment créer votre business, alors que votre banquier vous fait la tête...

Coiffeuse à domicile, brodeuse, coursière, esthéticienne chez les particuliers, e-business... un rêve, depuis toujours, une envie soudaine, ça va marcher cette fois, on le sait, on le sent... ! Mais comment faire ? Comment créer votre petit business à vous, alors que votre banquier, depuis quelques mois, fait la tête (on se demande pourquoi...), vos amis sont aussi fauchés que vous, maman vous a déjà subventionné l'an dernier l'achat de votre Clio, vous êtes au chômage, en instance de divorce, et que vous ne pouvez justifier de 10 années d'expérience dans le domaine en question qui changerait pourtant votre vie du tout au tout ? Grâce au micro-crédit ! Mode d'emploi.

Imaginé à l'origine pour les pays en voie de développement, le micro-crédit apparait aujourd'hui pour tous comme une mesure anti-crise. Idée largement relayée et défendue notamment par les politiques. 30 milliards de dollars et une croissance de 30% par an, 10 000 institutions dans 85 pays...  c'est ce que représente aujourd'hui la micro-finance dans le monde ! Oui, je sais, vous c'est 4 ou 5000 euros pas plus dont vous avez besoin pour monter votre petite boite. Vous n'êtes pas obligé non plus de prendre les 30 milliards d'euros rien que pour vous ! Pensez aux copines du Bengladesh et du Kurdistan qui, elles aussi, ont besoin de sortir de la crise (qui est mondiale, je vous le rappelle) !

Qu'importe le pays d'où l'on vienne, le micro-crédit est actuellement LA solution pour toutes les femmes qui veulent changer de vie, s'en sortir, s'affranchir (ne serait-ce que d'un chef tyranique), en créant leur propre emploi. Le succès récent du statut d'auto-entrepreneur a révélé un vrai besoin de petits prêts pour des achats... en tout genre. Pas facile de trouver de l'argent, même de petites sommes, en ces temps de serrage de ceinture général. La famille et les amis n'ont plus de sous, les banques sont frileuses... . Pour info, sachez que le montant moyen d'un micro-crédit est d'environ 5000 euros (les députés voudraient le relever jusqu'à 25 000 euros, nous on dit oui !!!) et s'adresse à des gens n'ayant pas accès au milieu bancaire traditionnel, ou ayant des difficultés à obtenir un prêt professionnel dans une banque lambda.

En plus d'un prêt, le micro-crédit permet l'obtention d'une aide, d'un accompagnement, d'un soutien dans le montage du projet professionnel, et surtout d'éviter les erreurs de base du néo-entrepreneur (confondre le chiffre d'affaires avec les bénéfices par exemple ! Ne rigolez pas, ça arrive à beaucoup plus de gens qu'on ne le croit ! Et au moment de passer par la case impôt, l'addition est salée, croyez-moi!). L'organisme qui vous financera vous proposera par ailleurs une assistance gratuite pour vous aider à avancer pas à pas jusqu'à l'autonomie. L'idée, c'est de vous permettre de vous en sortir, pas de vous manger la laine sur le dos ! Alors, attention aux taux d'intérêt quand même ! On est de jeunes micro-entrepreneuses dynamiques d'accord ! Mais on n'emprunte pas à n'importe qui et on évite les taux d'usure trop élevés... On se renseigne auprès de plusieurs organismes de micro-crédits et on compare avant de signer.

Certains députés souhaiteraient assouplir la législation entourant la micro-finance. Créer un Livret « micro-crédit », comme il existe un Livret « développement durable » par exemple. Egalement l'étendre aux particuliers, qu'ils puissent prêter de l'argent directement où par le biais d'un organisme à ceux qui ont besoin d'emprunter. Pour l'heure, en France, ce n'est pas possible et vous ne pourrez emprunter qu'à un organisme de micro-finance.

Pour monter votre projet, pensez Plate-forme internet  aussi. Si votre micro-business est à l'étranger, le site www.Babyloan.org, crée par le banquier français Arnaud Poissonnier, fait l'interface en ligne entre les prêteurs particuliers qui souhaitent soutenir un projet (prêtent de l'argent, le récupèrent ensuite, mais ne gagnent rien) et l'organisme financier de micro-crédit qui répartit les fonds aux micro-emprunteurs du monde entier. « Micro crédits, great stories » ! Telle est la devise du site résumant à elle seule l'intérêt de ce système, un système qui doit impérativement s'inscrire dans une législation adaptée à son temps et aux besoins de ses citoyens ! Car, aussi absurde que cela puisse paraître le prêt entre particuliers est aujourd'hui interdit en France. Tous les prêts consentis sur ce site partent à l'étranger (500 000 euros de prêts solidaires récoltés en France en 9 mois d'activité) ! On est solidaire avec les copines du Bangladesh, ce n'est pas la question, mais bon...

Un texte de loi palliant à cette aberration doit être proposé à la rentrée, en espérant un vote et une application la plus rapide possible ! Et, oh, ding-dong.... réveillez-vous les législateurs, il n'y a pas qu'au fin fond du Kurdistan que les femmes ont besoin de micro-crédits comme remède à la marginalisation et à la pauvreté !  C'est valable pour Jules aussi, hein, le micro-crédit. Si il a une idée de géni, mais vraiment viable cette fois-ci.

En gros, même si personne n'y aurait cru il y a encore 2 ans à peine, le micro-crédit c'est l'ascenseur social universel par excellence (oui, je sais, avec « la promotion canapé » mais de plus en plus difficile par les temps qui courent, plus personne n'ayant de promotion - pas même notre propre patron !-, et un peu has been quand même, faut l'avouer...).

Alors, qu'attendez-vous pour faire partie de ces 130 000 personnes qui ont changé leur vie en profitant à ce jour du micro-financement ? Au lieu de vous allonger lassivement sur le canapé en faisant les yeux doux à votre boss ayant bien d'autres chats à  fouetter en ce moment (tous les boss sont sur les nerfs, crise oblige), renfilez votre micro-jupe et foncez sur le micro-crédit !

Pour en savoir plus :
www.adie.org (Association française qui aide des personnes exclues du marché du travail et du système bancaire classique à créer leur propre emploi).
www.microcredit-municipal.fr, pour les parisiens et franciliens uniquement, l'organisme de mini-prêts aux particuliers du Crédit Municipal de Paris.
Tel : 01 44 61 65 55.

 

Elodie TROUVEAuteur : Elodie TROUVE
Donnez votre avis !
13 commentaires
Devenez membre et gagnez 4 points en laissant un commentaire !
ça peut etre bien !!mais à la condition d'etre fait avec modération ,car on peut trés vite y prendre gout est s'enfoncer rapidement dans l'engrenage du crédit
missgaff27  | le 27/12/2009 à 14:50
 
Oui tout afait d'accord on commence par un credit et a la fin on se retrouve a avoir pris des credits un peu partout et on n'arive plus a rembourser
majid57  | le 29/12/2009 à 01:54
 
Je pense qu'il faut rester qu'avec un seul crédit pour son projet et s'arrêter là.
c'est plus raisonnable. Si c'est un projet professionnel on peut toujours voir avec "pole-emploi".
joliefee91  | le 29/01/2010 à 17:08
 
Bonjour,

c'est une excellente chose ça le micro-crédit pour les personnes qui veulent créer son entreprise pour les personnes à faible revenue, tel que les chomeurs, rsa etc....
Ma question est la suivante existe t'll pour des personnes au RSA des mini-crédits (personnel) parce que moi je me suis renseigner partout mais rien. Merci pour votre réponse.
fleurdelotus  | le 07/02/2010 à 20:27
 
Pourquoi ne pas téléphoner et expliquer son projet.
C'est toujours mieux de prendre ce crédit je pense que "médiatis" et j'en passe. Je ne sais même pas ce que c'est le mircro-crédit ?
joliefee91  | le 07/02/2010 à 22:40
 
Ce message a été supprimé par Femmezine
optimist2009  | le 09/02/2010 à 22:42
 
Déjà que pour un crédit c'est difficile a gérer alors plusieurs!
oulacdur  | le 17/02/2010 à 23:36
 
Oui le pb du credit c'est qu'il ne peut pas etre utilise par n'importe qui il y a les gens qui ont les pieds bien sur terre et qui sauront gerer leur credit sans aucun pb quelque soit leur niveau d'etude et les autres. Et pour ceux la le credit peut etre une descente aux enfers.
mataja  | le 22/02/2010 à 22:19
 
Le micro crédit peut s'avérer la solution la plus adéquate pour trouver des financements pour créer sa boîte en autoentrepreneur, avec les risque que ça peut quand même amener
adel024  | le 27/02/2010 à 15:42
 
Et oui moi je prend jamais de credit car sinon on commence part ca puis apres on fait plus gros et on s'en sort vraiment plus malheuresement trop de pub qui insite a en prendre mes moi je dit non .
melanie8914  | le 02/04/2010 à 20:02
 
COMMENTAIRES SUIVANTS >
Ajouter un commentaire

Commentaire :
Pseudo (facultatif) :
Rechercher
Inscrivez-vous au club Femmezine et gagnez des cadeaux ! 1 - Devenez membre 2 - Cumulez des points 3 - obtenez des cadeaux
Le Top 5 des internautes
  • Le harcèlement moral et sexuel en entreprise !
  • Work addict : Du boulot en intraveineuse
  • Micro-crédit : comment changer de vie !
  • Comment j'ai monté mon e-business !
  • 10 arguments chocs pour renégocier ses horaires !
S'incrire à la newsletter femmezine
Les cadeaux Femmezine
    Découvrez les cadeaux du mois
Venez les remporter !
 
Nous contacter Charte d'utilisation CGU enchères Mentions légales La r�daction Partenaires Désinscription Plan du site Parlez de nous !
Copyright © 2009 - Femmezine.fr