Pourquoi fait-on des enfants ?

Page 1 / 3

Le plaisir et la joie que procure la présence d'un enfant

 

Aussi banale qu'extraordinaire, la naissance d'un enfant touche à quelque chose d'essentiel qui est l'émergence de la vie. Jusque dans les années 50 du siècle dernier, la question de savoir pourquoi on faisait un enfant ne se posait même pas: on ne faisait pas des enfants, on en avait.

Le contrôle des naissances que s'est approprié le genre humain depuis, grâce aux diverses méthodes contraceptives (pilule, stérilet) et à la légalisation de l'avortement, est allé de paire avec le développement des techniques de procréation assistées. Le spectre de la grossesse non désirée s'est envolé, de même, pour la plupart des couples, celui de l'infertilité. Dès, lors, l'homme a le choix de faire ou non un enfant.

 

Qu'est-ce qui peut bien en 2009 motiver ce choix irréversible que représente la parentalité ?

En premier lieu, et c'est une bonne nouvelle, le plaisir. La joie de faire un enfant avec la personne que l'on aime, de nouer un lien indéfectible entre deux êtres qui rendra plus intense et solide la relation de couple. Introduire de la nouveauté, vivre à deux cette nouvelle expérience de la grossesse, de la naissance, de la parentalité. Partager un moment de vie extraordinaire qui, bien qu'inconnu et un peu inquiétant, mérite d'être tenté. Aujourd'hui, un enfant peut aussi représenter le maillon central des familles recomposées, le petit dernier que l'on a avec son nouveau partenaire à la quarantaine parfois sonnée et qui cimentera les relations entre les frères et soeurs issus des unions précédentes. L'enfant crée du lien, parental, familial, social.

Faire un enfant, c'est aussi faire cadeau de la vie à quelqu'un qui, en retour, rendra notre vie de tous les jours plus belle. Ainsi, à l'ère de l'individualisme forcené et du rejet des traditions, de la montée en puissance du nombre de divorces, d'une notion de "couple" mise à l'épreuve, quel que soit son sexe, son niveau social et culturel, sa situation familiale, ses revenus, ses diplômes, son statut marital, ses pratiques religieuses, on fait essentiellement un enfant pour le plaisir ! La société tout entière a intégré depuis plusieurs décennies cette révolution de l'enfant désir. Enfanter, c'est aussi affirmer son désir de renouer avec la joie perdue de sa propre enfance, la légèreté, l'innocence, la spontanéïté d'un être neuf et insouciant. Satisfaire son envie d'un petit compagnon issu de son propre sang, dépendant entièrement de soi, parfaitement redevable, admiratif et aimant.

 

Page suivante
Auteur : Elodie TROUVE

Je partage avec mes amis :

Donnez votre avis !
29 commentaires
Devenez membre et gagnez 4 points en laissant un commentaire !
Je trouve que cet article est très vrai .
Je comprends maintenant pourquoi je veux un enfant =)
Bisous à toutes !
lulu_du76  | le 30/12/2009 à 14:49
 
Je trouve cette article très interessant, il represent les kestion que l'on ne se pose pas assez souvent
pricess  | le 07/01/2010 à 17:18
 
Si je m était poser la question pourquoi faire un enfant je pense que je n en aurai pas eu trois!!!!c est la plus belle chose qui me soit arriver dans la vie...chaque naissance a été unique et chaqun de mes enfants est unique....alors je pense qu il ne faut pas se poser de questions parce que sinon tu ne fait jamais d enfants!!!!
sanmalo  | le 10/01/2010 à 15:44
 
Coucou je pense que c'est la continuité de la vie et les enfants nous apportent tellement beaucoup même si des jours ils nous enervnet une peu avouons le !
rosiia76  | le 28/01/2010 à 10:26
 
Bonjour, j'adore votre article y'a beaucoup d'humanité dedans, sincèrement j'adore les enfants, j'en ai pas encore, je me marie bientôt mais pour le moment je ne pense pas a en avoir, avoir un bébé ca me fait peur, déjà l'idée d'être enceinte me fait peur, j'ai peur de l'accouchement et de tous ce qui s'en suit, l'éducation est très dure de nos jours, j'ai très peur de ne pas être a la hauteur, mais ce qui est sur un jours ou l'autre j'assumerai toutes mes craintes car sincèrement j'adore les enfants et je suis sur que j'adorerai plus les miens, merci encore pour cet article
mina005  | le 28/01/2010 à 14:18
 
Ben c'est la suite du monde, les etres humains de demain, la vie future...heureusemnt que nous produisons beaucoup d'enfant en france.
mariammlk  | le 29/01/2010 à 19:54
 
Ce message a été supprimé par Femmezine
optimist2009  | le 09/02/2010 à 22:02
 
Je trouve cet article véridique
souprincess  | le 14/02/2010 à 15:18
 
maximejessica
Pour nous sentir en vie
ils nous font mourir de fatigue ( plus de nuits)
mais surtout ils nous remplissent de bonheur ( les gazouillis, les rires , les mimiques et... beaucoup d'autres )
maximejessica  | le 14/02/2010 à 17:43
 
Pour moi ce sont mes filles qui m'ont sauver je partais à la dérive sans elles je ne sais pas ce que je serait devenue
zaza171005  | le 15/02/2010 à 02:08
 
COMMENTAIRES SUIVANTS >
Ajouter un commentaire

Commentaire :
Pseudo (facultatif) :
Rechercher
Inscrivez-vous au club Femmezine et gagnez des cadeaux ! 1 - Devenez membre 2 - Cumulez des points 3 - obtenez des cadeaux
Le Top 5 des internautes
  • Enceinte : tout ce que vous devez savoir sur l'alimenta...
  • La rétention d'eau durant la grossesse
  • Comment éviter d'avoir des vergetures enceinte ?
  • L’ovulation : fiche pratique
  • Faut-il avoir peur de l'épisiotomie ?
S'incrire à la newsletter femmezine
Les cadeaux Femmezine
  • Fond de Teint Hydratant Lissant SPF10 | D35 - Sephora
Venez les remporter !
 
Nous contacter | Charte d'utilisation | CGU enchères | Mentions légales | La rédaction | Partenaires | Désinscription | Plan du site | Parlez de nous !
Copyright © 2009 - Femmezine.fr