Comment gérer la cohabitation forcée avec son ex ?

Comment gérer la cohabitation forcée avec son ex ?

Tous nos conseils pour supporter la cohabitation après une rupture.

Accepter cette situation provisoire

Nombreuses sont les causes qui peuvent amener un couple à rompre : tromperies, lassitude, conflits répétitifs, manque de projets d'avenir, enfants... Lorsque la séparation n'inclut pas une tierce personne et que celle-ci émane d'un désaccord, et lorsqu'aucun des partenaires n'a la possibilité de se loger ailleurs (chez la famille ou chez des amis par exemple), le couple peut être amené à cohabiter durant quelques semaines (ou quelques mois) après la rupture.

Le temps de la revente d'un bien immobilier acheté en commun, mais également la difficulté à trouver un nouveau logement pour chacun des partenaires, rendent généralement cette situation inévitable, souvent pour des raisons financières. Il convient alors, malgré ses rancoeurs vis à vis de l'autre, de faire en sorte pour que la cohabitation se passe au mieux. Par ailleurs, rappelez-vous qu'il ne s'agit que d'une situation provisoire, c'est seulement un mauvais moment à passer.

 

Traiter son ex comme un colocataire

Comme son nom l'indique, il s'agit d'une " cohabitation ", vous devez donc considérer votre ex comme un " colocataire " et adopter l'attitude qui convient dans une telle situation, un peu comme lorsque vous étiez étudiante. Vous devez donc établir des règles de vie commune, qui vous permettront de prendre la distance affective nécessaire malgré une très grande proximité.

Faire " chambre à part ", ou du moins " lit à part ", apparaît comme une évidence. Chacun sa pièce : si vous avez une chambre d'amis tant mieux, sinon, installez-vous ou installez-le dans le salon. Chacun doit retrouver une intimité dans laquelle l'autre n'a pas le droit de pénétrer, un endroit où se retrouver seule et paisible, même en habitant le même logement. Prenez vos repas en décalage et organisez vos soirées à l'extérieur le plus souvent possible.

Vous devez vous arranger pour savoir quand il est présent dans l'appartement et quand il n'est pas là, pour vous ménager des moments de tranquillité totale et savoir quand déserter les lieux. Ne rentrez pas dans le conflit avec lui, c'est épuisant et inutile. Parlez-lui uniquement lorsque cela est nécessaire et seulement sur des sujets qui concernent la logistique de la vie commune. Restez polie mais ne rentrez à aucun moment dans l'affectif.

 

S'activer pour se reloger

Ne perdez jamais de vue votre objectif premier : vous reloger pour pouvoir démarrer une nouvelle vie sans lui. Ne vous complaisez dans ce marasme sentimental, dans cette pseudo-sécurité qui vous empêche de réaliser que cette relation fait partie du passé, car celle-ci n'a véritablement plus d'avenir. Vous risquez d'y perdre votre santé psychologique ! Cette situation doit rester provisoire. Plus vous serez dans l'action, plus vous aurez l'esprit occupé et plus vous serez efficace.

Pour trouver rapidement un logement, vous devez activer votre réseau : parlez-en autour de vous, vous avez peut-être la connaissance d'une connaissance qui propose un appartement à louer. Consultez les sites Internet, tel que " leboncoin.fr ", " vivastreet.com ", " seloger.com "... c'est gratuit, rapide et pratique ! En dernier recours, si vous peinez à trouver un logement et que cette colocation ne doit vraiment plus se prolonger, adressez-vous à une agence.

Il est important que vous vous réinvestissiez dans un logement où vous vous sentirez bien en tant que personne célibataire. Ce n'est que comme cela que vous pourrez commencer votre deuil et vous remettre peu à peu de votre rupture. Vous devez pouvoir vous projeter dans un nouveau quartier, un nouvel appartement, des nouveaux meubles, une nouvelle décoration... bref dans une nouvelle vie !

 

 

Rebecca LAZZERINIAuteur : Rebecca LAZZERINI
Je partage avec mes amis :
Donnez votre avis !
3 commentaires
Devenez membre et gagnez 4 points en laissant un commentaire !
Bonjour,

Je suis journaliste pour M6 et je prépare actuellement un reportage sur la cohabitation malgré la séparation. Pour ce faire nous aurions besoin de témoignages.

Si vous êtes concerné et intéressé, vous pouvez me contacter pour en discuter au 01 44 75 11 08. Une prise de contact téléphonique n'engage en rien.

Je vous remercie d'avance.

Laure
Journaliste M6
Anonyme  | le 06/02/2014 à 10:48
 
"Parlez-lui uniquement lorsque cela est nécessaire et seulement sur des sujets qui concernent la logistique de la vie commune. Restez polie mais ne rentrez à aucun moment dans l'affectif."
Ah oui comme cela le climat a toutes les chances d'être appaisé et supportable... c'est une blague ?

Rompre ne signifie pas ignorer l'autre, il s'agit quand même de quelqu'un avec qui on a partagé beaucoup et probablement pas que du négatif.

Selon moi le plus important dans ce genre de situation c'est le respect de l'autre.
Anonyme  | le 23/06/2014 à 14:24
 
Ajouter un commentaire

Commentaire :
Pseudo (facultatif) :
Rechercher
Inscrivez-vous au club Femmezine et gagnez des cadeaux ! 1 - Devenez membre 2 - Cumulez des points 3 - obtenez des cadeaux
Le Top 5 des internautes
  • Comment transformer un macho en femme de ménage ?
  • Surmonter les difficultés d'un grand écart d'âge
  • Comment se débarrasser des ex de son conjoint ?
  • En couple, faut-il tout se dire ?
  • Est-ce qu'avec lui ça va durer ? Les signes qui ne trom...
S'incrire à la newsletter femmezine
Les cadeaux Femmezine
  • Fond de Teint Hydratant Lissant SPF10 | D35 - Sephora
Venez les remporter !
 
Nous contacter | Charte d'utilisation | CGU enchères | Mentions légales | La rédaction | Partenaires | Désinscription | Plan du site | Parlez de nous !
Copyright © 2009 - Femmezine.fr