Comment se remettre d’un rateau ?

Comment se remettre d’un rateau ?

Page 1 / 5

1- Tu dédramatiseras pour garder la face, voire rattraper le coup

Dédramatiser

Même si la personne que vous désiriez a (hautement) froissé vos sentiments, vous n'avez pas à vous sentir vexée d'avoir exprimé votre envie non mais ! En se dévoilant à autrui, on prend un risque, c'est sur ! Mais cela n'a aucune importance et c'est même plutôt un signe de bonne santé affective (et de courage, mais oui). Alors on ne va pas en plus culpabiliser ou rentrer dans sa coquille et se faire toute petite... Non ! Votre première réaction sera d'accueillir ce refus avec humour ; une blague, une petite réflexion ironique sur cette défaite détendra l'atmosphère et démontrera (s'il le fallait...) que vous êtes une nana cool ! Surtout que la gêne, si on la désamorce pas fissa, elle va s'installer pour vous deux : s'il est humiliant de se faire rejeter, il est aussi gênant de se sentir désiré sans que cela soit réciproque ! Donc, après la petite blague, on dédramatise en disant que ça ne coûtait rien d'essayer, on précise que ce refus n'est pas un drame, et que comme le message est bien passé cette fois, il n'y aura plus d'ambiguïtés entre nous !

Si vous êtes amené à revoir cette personne régulièrement (cas de figure du collègue de bureau qui se refuse par exemple), dans les jours qui suivent, entre la photocopieuse et la machine à café, faites comprendre à l'intéressé que vous n'êtes pas resté bloquée sur son refus, et que vous êtes tellement pas du genre à resté bloquée que vous êtes même passée à autre chose ! Une rencontre que vous venez juste de faire par exemple (réelle ou feinte, on s'en fout), ou une soirée entre filles célib' où vous vous êtes vachement marrée, avec vos copines, à chasser le mâle ! S'il s'agit d'un ami d'amis, pour éviter de mettre l'entourage en question dans l'embarras, dédramatisez aussi de manière collective.  Avec tact et décontraction... pas besoin de faire une annonce officielle ! Juste souffler l'info sur le mode de la confidence à la pipelette du groupe (Maud ou Delphine, oui, moi aussi je pensais à elles) qui, téléphone arabe aidant, fera passer le message.

Une fois sauvée la face... on rentre chez soi à plat ventre et on pleure !!! Parce qu'il faudra bien surmonter la déception d'avoir été rejetée quand même ! Et surtout ne pas refouler, effet boomerang oblige, ça nous reviendrait plus tard en pleine figure et en pire. Ca peut passer par une ou deux soirées avec le moral dans les chaussettes, genre pyjama gris molletonnée, cheveux gras, visage défait, on se la joue grandes eaux de Versailles sur le canapé du salon, on vide son sac (et une bouteille de Chablis ou trois) dans les oreilles compatissantes de la bonne copine...  et puis on passe à autre chose ! Dans le fond, des râteaux, tout le monde s'en prend, et des mecs, y en a plein.

Si c'est plus difficile que prévu, c'est que cet événement a ravivé votre sentiment d'échec et rouvert des blessures affectives antérieures. Si vous étiez amie, ou très attachée à l'individu en question, même si rien ne s'est passé concrètement... en fantasme et dans l'imaginaire si ! Tout se déroule donc comme dans le cadre d'une vraie rupture, avec un vrai travail de renoncement, de deuil, dans laquelle les besoins émotionnels restés sans réponse dans l'enfance risquent de réapparaître. 

Là, un  vrai temps de récupération est nécessaire. Une rupture pas que symbolique. Eloignez-vous de la personne qui vous a « involontairement fait mal », changez de cercle d'amis et d'air. Faites-vous apprécier différemment, pour vous-même, séduisez ailleurs: le but est de se regonfler l'ego vite fait bien fait. Et surtout, ne restez pas bloquée sur votre échec ! C'est comme à cheval, après une chute, on remonte direct sur le bestio ! Sinon, on reste trauma à vie... Et n'oubliez pas une chose mes chéries, l'annonce de votre désir peut aussi faire son chemin dans le cerveau (lent, tellement plus lent que le notre...) du vilain Jules. Parfois, feindre de ne pas être intéressé est juste « une carapace à Jules ». Nulle, la stratégie, je sais. Mais sa manière à lui de se protéger, vous dire qu'il est émotionnellement fragile ! Après un temps, surtout si vous n'y accordez pas grande importance, continuez votre chemin, la personne sur laquelle vous aviez jeté votre dévolu peut finir par reconsidérer votre proposition... et se rendre compte de ce qu'il a loupé ! Alors, si ce Jules vaut le coup et que le cœur vous en dit encore, laissez-le revenir vers vous. Par contre, s'il ne vaut pas le coup, ou si vous estimez qu'il s'est vraiment conduit comme un mufle en jouant les vierges effarouchées, on le dégage !

 

Page suivante
Auteur : Elodie TROUVE


Donnez votre avis !
29 commentaires
Devenez membre et gagnez 4 points en laissant un commentaire !
ça me rappel des souvenirs!!!!et oui ça m est déja arriver!!!!dans le lointain!!!c est pas des trucs qu on aime se rappeler mais bos!!!je pense que ça fait avançer!!!!
sanmalo  | le 30/12/2009 à 17:35
 
Du déjà vu dans ma vie mais bon pourquoi pensez aux mauvais souvenirs pour aller de 'avant ,pensez toujours positif et ne pensez qu'aux bons souvenirs c'est aussi la meilleure façon de pardonner après avoir eu mal
lara653  | le 25/01/2010 à 13:22
 
Le plus dure c kan on ne se fait pas degager et kon te dit je t aime mais entre nous c impossible tu comprend ma mere ne veut pas!!!et que 1 an plus tard tu en ai tjrs au meme stade il reviens de temps en temps avec c grande declaration et toi tu retombe car toi tu tiens vraiment a lui!!! c trop nul surtout apres deja un divorce tu te di k ca te poursuis les galeres en amour! mais bon le temps fait son oeuvre alors on patiente, un jour peut etre, un jour surement!!!
virgin  | le 25/01/2010 à 21:16
 
Je suis certaine, sûre, que l'on ne se remet JAMAIS d'un rateau car c'est du vécu!!!Et d'actualité pour moi!!!
panda39  | le 26/01/2010 à 12:53
 
Nous sommes toutes passées par la moi ça date mais bon souvenirs souvenirs. DANS CE cas là il faut sortir voir se forcer bien sur et contacter ces vrais amies bisou
rosiia76  | le 28/01/2010 à 10:43
 
Desolée,je n ai jamais connu de rateau,mais ,helas bien de mes amies en ont eu,et, j ai vu les degats occasionnés.,Il faut sortir,se forcer a voir des gens,ses amis,sa famille,et ne pas toujours ressasser cet echec,bref,se tenir occupé.Bon week end
hugui  | le 29/01/2010 à 23:07
 
J ai connu ca au temps du lycée et je m en suis remise .On s en remet toute. Faut positiver, regardez dans une autre direction que cet homme responsable du rateau, et lui prouver ainsi qu il a vraiment eu tort!!!
jerestezen  | le 31/01/2010 à 12:48
 
Rien je pleurs et me fait du mal et les jours passent.....
goyave38  | le 06/02/2010 à 00:48
 
Rateau =pas le bon!!
juetange  | le 08/02/2010 à 19:54
 
Ce message a été supprimé par Femmezine
optimist2009  | le 09/02/2010 à 21:34
 
COMMENTAIRES SUIVANTS >
Ajouter un commentaire

Commentaire :
Pseudo (facultatif) :
Rechercher
Inscrivez-vous au club Femmezine et gagnez des cadeaux ! 1 - Devenez membre 2 - Cumulez des points 3 - obtenez des cadeaux
Le Top 5 des internautes
  • La boite du lendemain
  • Séduction : cinq conseils qui marchent !
  • Cinq faux-pas impardonnables en séduction
  • Le nouveau « Meetic » version 2013
  • Comment se remettre d’un rateau ?
S'incrire à la newsletter femmezine
Les cadeaux Femmezine
    Découvrez les cadeaux du mois
Venez les remporter !
 
Nous contacter Charte d'utilisation CGU enchères Mentions légales La r�daction Partenaires Désinscription Plan du site Parlez de nous !
Copyright © 2009 - Femmezine.fr