Comment se remettre d’un rateau ?

Comment se remettre d’un rateau ?

Page 2 / 5

2- Tu essaieras de comprendre ton échec

Il est important de comprendre pourquoi cela n'a pas fonctionné, pour ne pas reproduire indéfiniment le même schéma, et pour réaliser que cela ne vient pas forcément de nous. Ou si ça vient de nous, ce qu'il faut corriger pour que ça change.

En admettant tes erreurs

Mais non, on n'est pas parfaite ! Plus le temps avance et plus on se trimballe de casseroles affectives, plus les expériences-échecs) s'accumulent... Il faut donc essayer de comprendre ce qui, du passé, des (j'aime pas dire traumatismes antérieurs, est venu polluer la nouvelle relation. De l'impatience, de la peur, de la volonté de tout contrôler.... ? Inconscientes, ces réactions peuvent faire foirer un début d'histoire déjà si fragile. Les relations humaines, pour qu'elles soient cordiales, reposent sur des attentes et des attitudes similaires. Peut-être que pour conjurer la peur des débuts, avez-vous voulu aller trop vite ? L'autre s'est-il senti envahi, manipulé, brusqué dans son rythme propre ? Certains hommes se sentent menacés dans leur virilité lorsque les femmes prennent l'initiative.  Dans son rapport à l'autre, il faut absolument tenir compte de la synchronisation des rythmes et de l'attente de l'autre. Etre patiente ! Le voilà le secret... rien ne presse, on a vécu des décennies sans ce Jules là, on n'en mourra pas ici, tout de suite, d'attendre encore quelques heures, quelques jours... Pour découvrir qu'en fin de compte, il ne nous plait pas tant que ça, cet inconnu.... Le temps est notre allié ! Peut-être aussi a-t-on manqué de naturel face à lui ? La pression, une trop grande décontraction feinte, des plaisanteries pour détendre à tout prix l'atmosphère, nous ont peut-être desservis, faites passer pour une douce-dingue, une follette ? À méditer pour l'avenir : quelle image de soi veut-on donner dans les premiers rendez-vous ?

En dessinant le profil du Jules

Lui non plus n'est pas parfait ! Loin de là... Eh les filles, descendez Jules de son piédestal, vous de votre petit nuage, c'est pas La petite maison dans la prairie ici ! Donc, après ce mea-culpa nécessaire, on se déculpabilise. Parce qu'une situation se vit à 2. Alors, on essaie de comprendre qui on avait réellement en face de soi, et non pas ce personnage fantasmé qu'on s'était inventé. On analyse ses réactions, on revient sur les conversations qu'on a eues, tous les petits indices qu'il nous a donnés sur sa vraie personnalité, en essayant de cerner objectivement le profil de celui qui occupait nos pensées. Peut-être que l'on n'a pas voulu écouter cette petite voix qui nous murmurait à l'oreille que cet homme n'avait pas les qualités requises essentielles à nos yeux ? Qu'il semblait volage, séducteur, trop dépressif ou narcissique pour s'intéresser vraiment à autrui, ou peu intéressé par le sujet. Là, chassez immédiatement à coup de balai cette tarte à la crème d'infirmière qui sommeille en chacune de nous : non, vous n'êtes pas là pour sauver tous les chiens errants de la planète, vous ne réussirez pas mieux qu'une autre à lui redonner le goût de vivre, et NON vous n'allez pas perdre votre temps et votre énergie à le changer ! Un homme ne change jamais ! Ma chérie, pour ne pas te prendre des murs et des râteaux indéfiniment, grave ça en GROS dans le marbre de ton petit cortex ! Ce genre de mec là, tu as bien peu de chance de le faire tomber amoureux... Même si ça n'est pas facile de l'admettre, il vaut mieux renoncer que s'obstiner ! Car même si la plus belle et gentille fille du monde se présentait devant eux, ils ne la verraient même pas, trop occupés à se regarder le nombril, s'autodétruire, jouer les beaux ténébreux, ou s'attirer les faveurs d'une autre pour une nuit. Alors, dans ces cas là, on fait preuve de fairplay, et on se retire du jeu ! On ne se jette à l'eau que pour des Jules qui en valent vraiment la peine ! Pas des cas sociaux !

Tu te dis que ça arrive à tout le monde

A ta voisine, à ta chef, à Monica Bellucci, et même à ce petit c** (en trois lettres, ou sept si tu veux) qui vient de t'éconduire !  Mais oui, lui aussi, nul doute que depuis le CP et cette mini peste de Géraldine Laurent, il s'en est prit en pleine poire, des râteaux ! Donc, ça n'est pas une fatalité, non, le destin ne nous a pas prédestinée à vivre et finir seule, on n'est pas en train de payer la note de bêtises de jeunesse peu exemplaires (même si Géraldine Laurent, c'était nous !). La vie n'est pas linéaire, c'est ce qui en fait son intérêt, la frustration en fait partie et nous devons composer avec, comme chaque personne qui nous entoure. Il arrive que les envies ne soient pas partagées, qu'entre deux êtres, il y ait un mauvais timing, et...voilà tout. Pas de quoi chercher une loi supérieure, ou une pseudo épée de Damocles du destin au dessus de sa tête pour l'expliquer.

 

Page précédente
Page suivante
Auteur : Elodie TROUVE


Donnez votre avis !
29 commentaires
Devenez membre et gagnez 4 points en laissant un commentaire !
ça me rappel des souvenirs!!!!et oui ça m est déja arriver!!!!dans le lointain!!!c est pas des trucs qu on aime se rappeler mais bos!!!je pense que ça fait avançer!!!!
sanmalo  | le 30/12/2009 à 17:35
 
Du déjà vu dans ma vie mais bon pourquoi pensez aux mauvais souvenirs pour aller de 'avant ,pensez toujours positif et ne pensez qu'aux bons souvenirs c'est aussi la meilleure façon de pardonner après avoir eu mal
lara653  | le 25/01/2010 à 13:22
 
Le plus dure c kan on ne se fait pas degager et kon te dit je t aime mais entre nous c impossible tu comprend ma mere ne veut pas!!!et que 1 an plus tard tu en ai tjrs au meme stade il reviens de temps en temps avec c grande declaration et toi tu retombe car toi tu tiens vraiment a lui!!! c trop nul surtout apres deja un divorce tu te di k ca te poursuis les galeres en amour! mais bon le temps fait son oeuvre alors on patiente, un jour peut etre, un jour surement!!!
virgin  | le 25/01/2010 à 21:16
 
Je suis certaine, sûre, que l'on ne se remet JAMAIS d'un rateau car c'est du vécu!!!Et d'actualité pour moi!!!
panda39  | le 26/01/2010 à 12:53
 
Nous sommes toutes passées par la moi ça date mais bon souvenirs souvenirs. DANS CE cas là il faut sortir voir se forcer bien sur et contacter ces vrais amies bisou
rosiia76  | le 28/01/2010 à 10:43
 
Desolée,je n ai jamais connu de rateau,mais ,helas bien de mes amies en ont eu,et, j ai vu les degats occasionnés.,Il faut sortir,se forcer a voir des gens,ses amis,sa famille,et ne pas toujours ressasser cet echec,bref,se tenir occupé.Bon week end
hugui  | le 29/01/2010 à 23:07
 
J ai connu ca au temps du lycée et je m en suis remise .On s en remet toute. Faut positiver, regardez dans une autre direction que cet homme responsable du rateau, et lui prouver ainsi qu il a vraiment eu tort!!!
jerestezen  | le 31/01/2010 à 12:48
 
Rien je pleurs et me fait du mal et les jours passent.....
goyave38  | le 06/02/2010 à 00:48
 
Rateau =pas le bon!!
juetange  | le 08/02/2010 à 19:54
 
Ce message a été supprimé par Femmezine
optimist2009  | le 09/02/2010 à 21:34
 
COMMENTAIRES SUIVANTS >
Ajouter un commentaire

Commentaire :
Pseudo (facultatif) :
Rechercher
Inscrivez-vous au club Femmezine et gagnez des cadeaux ! 1 - Devenez membre 2 - Cumulez des points 3 - obtenez des cadeaux
Le Top 5 des internautes
  • La boite du lendemain
  • Séduction : cinq conseils qui marchent !
  • Cinq faux-pas impardonnables en séduction
  • Le nouveau « Meetic » version 2013
  • Comment se remettre d’un rateau ?
S'incrire à la newsletter femmezine
Les cadeaux Femmezine
    Découvrez les cadeaux du mois
Venez les remporter !
 
Nous contacter Charte d'utilisation CGU enchères Mentions légales La r�daction Partenaires Désinscription Plan du site Parlez de nous !
Copyright © 2009 - Femmezine.fr