L'implant contraceptif : Fiche pratique

L'implant contraceptif : Fiche pratique

L'implant contraceptif permet d'viter les oublis de pilule.

 

Qu’est-ce que l’implant contraceptif ?

L’implant contraceptif est un moyen de contraception, qui existe depuis mai 2001. Il est aussi efficace que la pilule contraceptive et commercialisé dans les pharmacies françaises sous la marque « Nexplanon » (jusqu’en janvier 2011, il portait le nom d’« Implanon »). Il est issus de la recherche des laboratoires « Organon ».

En 2009, 142 000 implants contraceptifs ont été posés en France. L’implant contraceptif se présente sous la forme d’un petit bâtonnet souple, qui mesure 4 cm de longueur et 2 mm de diamètre, et contient 68 mg d’Etonogestrel.

L’insertion de l’implant est très rapide. Le bâtonnet contraceptif est introduit sous la peau, dans la face interne de l’un des deux avant-bras, au moment des règles, par un gynécologue ou son médecin traitant.

L’implant contraceptif, dont l’action consiste à inhiber l’ovulation, épaissir la glaire du col de l’utérus et amincir la muqueuse utérine (grâce à la progestérone) commence à faire effet 24h après sa pose. Il doit être changé tous les trois ans.

 

Les avantages de l’implant contraceptif

- L’implant contraceptif permet d’éviter les oublis de pilule.

- Le prix : l’implant contraceptif coûte 106,76 €, pris en charge par la Sécurité Sociale à 65 %, auxquels il faut ajouter les honoraires du médecin qui réalise sa pose. Son effet dure environ trois ans, à terme c’est donc bien moins coûteux que la pilule contraceptive !

- Il existe très peu de contre-indications pour son utilisation.

 

Les inconvénients de l’implant contraceptif

- L’implant contraceptif peut provoquer des effets secondaires gênants : acné, gonflement et tension des seins, migraines, prise de poids, irrégularités des cycles, règles très abondantes… A tel point que près d’une femme sur cinq décide de le retirer, six mois seulement après sa pose.

- Si il n’a pas été inséré au bon moment, l’implant contraceptif peut ne pas empêcher les grossesses (il y a eu de nombreux cas au Royaume-Uni entre 2009 et 2011).

- Le retrait de l’implant contraceptif nécessite une anesthésie locale et laisse une petite cicatrice sur l’avant-bras.

 

Rebecca LAZZERINIAuteur : Rebecca LAZZERINI
Donnez votre avis !
1 commentaire
Devenez membre et gagnez 4 points en laissant un commentaire !
whitney
Moi jai enlever mon implant en aout et je ne suis toujour pas tonber encient c du a koi
whitney  | le 12/10/2012 23:50
 
Ajouter un commentaire

Commentaire :
Pseudo (facultatif) :
Rechercher
Inscrivez-vous au club Femmezine et gagnez des cadeaux ! 1 - Devenez membre 2 - Cumulez des points 3 - obtenez des cadeaux
Le Top 5 des internautes
  • Comment soulager les jambes lourdes ?
  • Ménorragie : Que faire en cas de règles abondantes ?
  • Piqûres de guêpe : que faire ?
  • Accro au sucre : à l'aide !
  • Piqûres de méduse : que faire pour soulager ?
S'incrire à la newsletter femmezine
Les cadeaux Femmezine
    Découvrez les cadeaux du mois
Venez les remporter !
 
Nous contacter Charte d'utilisation CGU enchères Mentions légales La r�daction Partenaires Désinscription Plan du site Parlez de nous !
Copyright © 2009 - Femmezine.fr