Transpiration excessive : comprendre les causes et solutions efficaces

Transpiration excessive : comprendre les causes et solutions efficaces

Comment lutter contre l'hyperhidrose, savoir la production excessive de sueur ?
Transpirer est un phénomène naturel absolument nécessaire pour le bon fonctionnement du corps. Toutefois, la sudation excessive entraîne des odeurs désagréables et des auréoles disgracieuses qui peuvent causer des problèmes relationnels. Il existe heureusement plusieurs solutions pour lutter contre ce handicap afin de se sentir mieux. Avant de les découvrir, il est important de comprendre les raisons de cette hyper transpiration.
 
Les causes et les conséquences

Les glandes sudorales produisent la transpiration pour faire baisser la température corporelle provoquée par la chaleur, la fièvre, l’exercice physique mais aussi par une émotion intense telle que le stress. La transpiration est plus importante aux aisselles, aux paumes des mains et aux plantes des pieds du fait que les glandes soient plus nombreuses à ces endroits-là. Les causes de l’hyperhidrose, autrement dit la production excessive de sueur, demeurent généralement inconnues. En dehors de la fièvre, elle peut être le symptôme d’affections endocriniennes ou neurologiques, à moins qu’elle ne soit d’origine médicamenteuse. La transpiration excessive débute souvent à la puberté pour atteindre un pic vers trente ans et devenir moins embarrassante après quarante ans. Le stress accroît par ailleurs ce phénomène gênant. Dans ce cas, et c’est le problème le plus courant, la sudation excessive est localisée et sans cause pathologique. La sueur est permanente selon l’intensité des émotions ressenties. Elle se déclenche par l’émotion de manière totalement indépendante au changement de température du corps. En outre, un cercle vicieux a tendance à apparaître car plus vous redoutez que votre entourage remarque votre transpiration, plus vous angoissez. Au niveau des aisselles, les vêtements humides se décolorent et le textile s’abime. Ainsi, la gêne vestimentaire, esthétique et olfactive peut vous pousser à consulter un médecin pour venir à bout de ce problème médical de façon durable. Concernant la transpiration excessive des pieds, il convient d’y remédier pour mettre un terme à la macération générant de l’eczéma et des mycoses dus aux bactéries, mais aussi pour préserver l’état des chaussures qui se dégradent plus rapidement. Enfin, l’excès de sudation des mains perturbe fortement la vie sociale et professionnelle pouvant vous amener à essuyer des refus de certains métiers comme secrétaire, musicien ou électricien.

 

Les antiperspirants ou anti-transpirant
 
Les antiperspirants commercialisés sous forme de liquide, de crème ou de gel contenant de l’acide salicylique et du chlorure d’aluminium obstruent le pore sudoral, ce qui empêche ainsi l’écoulement de la transpiration sous les aisselles. Il est cependant regrettable que les autorités recommande de réduire leur utilisation à cause d’une supposée implication dans le cancer du sein puisqu’aucune preuve scientifique ne vient étayer l’éventuel danger. Mais dans le doute, la concentration de sel d’aluminium est limitée à 0,6 % ce qui réduit l’irritation. Si vous n’avez peu confiance en ces antiperspirants, la pierre naturelle d’alun les remplace parfaitement. Il s’agit d’un sel double d’aluminium et de potassium extrait de roches essentiellement provenant du Maroc. Quant aux déodorants, ils possèdent également un effet antiperspirant et se montrent non irritants. Ils éliminent les odeurs volatiles même une fois la sueur émise. Il existe également des antiperspirants qui agissent au niveau des pieds.

 

L’homéopathie et l’aromathérapie
 
L’homéopathie représente une solution efficace pour lutter contre l’ hyperhidrose. Selon l’origine de la sudation et des symptômes, prenez un granule matin et soir de Thuya en 15 CH contre les odeurs et de Sepia en 15 CH contre la transpiration excessive. De plus, certaines huiles essentielles régulent réellement la transpiration. Pour cela, mélangez 3 gouttes d’huile essentielle de palmarosa ou de laurier noble avec 1 goutte d’huile essentielle de sauge sclarée et 100 ml d’alcool à 60°ou 2 gouttes d’huile végétale de macadamia ou de jojoba. Vous pouvez également mélanger 10 gouttes d’huile essentielle de géranium à 50 ml d’huile de macadamia ou d’amande douce. Ces préparations s’appliquent sur des aisselles préalablement rasées et sèches. Pour réduire les mauvaises odeurs, il est possible de fabriquer un déodorant naturel en versant dans un flacon pulvérisateur 15 gouttes d’huile essentielle de santal, 5 gouttes d’huile essentielle de sauge, de coriandre et de cyprès, 2 cuillères à soupe de jus d’aloe vera et 1 cuillerée à soupe d’alcool à 40°. Ce déodorant s’utilise chaque matin en mettant simplement deux pulvérisations par aisselle.

 

Les remèdes naturels
 
Le bicarbonate de soude représente un déodorant particulièrement efficace. Il suffit de l’appliquer sur les aisselles propres et sèches. L’aloe vera est également un soin très intéressant pour réduire la sudation au niveau des aisselles. Il prend soin de la peau et limite les mauvaises odeurs provoquées par les bactéries. Pensez aussi au jus de citron qui désinfecte naturellement et tue par conséquent les bactéries. Au quotidien, lavez deux fois par jours les zones de votre corps sujettes à l’hypersudation avec de l’eau et du savon à l’aide d’une éponge végétale naturelle. Pour la nuit, appliquez du vinaigre de cidre et d’alcool à 90° avant de vous coucher sous les aisselles. Vous pouvez éplucher et coupez une pomme de terre ou un concombre en tranche ou bien une rondelle de tomate pour les placer directement au niveau des aisselles pendant un quart d’heure. Changez régulièrement de tranches et laissez ensuite les aisselles quelques minutes à l’air libre après avoir rincé abondamment. Vous constaterez les premiers résultats au bout de deux semaines à raison d’une application quotidienne. Pour les mains moites, ne jetez pas les sachets de thé noir usagés qui contiennent de l’acide tannique, et gardez-les dans chaque main durant une demi-heure.

 

Les traitements dermatologiques et chirurgicaux
 
La toxine botulique, un poison naturel, traite efficacement les hyperhidroses sévères. Le botox agit au niveau du stimulateur de sécrétion de la sueur par la glande sudoripare des aisselles. Cinq à dix injections prodiguées dans tout cabinet médical permettent de ne plus transpirer excessivement pendant au moins un an, sans que ces piqûres représentent un quelconque danger. Si l’effet diminue, il est possible de prévoir des injections supplémentaires sans subir d’effets secondaires. En dernier recours, vous pouvez envisager la chirurgie si la sudation est très sévère et résistent aux traitements médicaux. La sympathectomie consiste en la section des fibres sympathiques qui contrôlent la transpiration au niveau de la zone subissant l’excès de sudation. L’opération occasionne des douleurs mais le taux de réussite est très important. Pour traiter l’hyperhidrose généralisée, un traitement par voie orale remédie à ce problème handicapant. N’hésitez donc pas à consulter votre médecin traitant ou un dermatologue pour soigner votre gêne de la manière la plus adaptée à votre cas.
Rdaction FemmezineAuteur : Rdaction Femmezine
Donnez votre avis !
1 commentaire
Devenez membre et gagnez 4 points en laissant un commentaire !
Drangio
Vous oubliez la ionophorse qui donne d'excellents rsultats dans l'hyperhidrose des mains et des pieds, mais aussi des aisselles. Ce traitement peut tre fait domicile et donne des rsultats qui sont au moins aussi bons que la toxine botulique et est plus conomique sur le long terme sans aucun effet secondaire.
Drangio  | le 22/10/2015 20:44
 
Ajouter un commentaire

Commentaire :
Pseudo (facultatif) :
Rechercher
Inscrivez-vous au club Femmezine et gagnez des cadeaux ! 1 - Devenez membre 2 - Cumulez des points 3 - obtenez des cadeaux
Le Top 5 des internautes
  • Epilation brésilienne du maillot : conseils pour bien s...
  • Transpiration excessive : comprendre les causes et solu...
  • Bien hydrater son corps, hiver comme été !
  • Avoir un beau bronzage, tout en préservant sa peau, c'e...
  • A faire soi même : des pieds comme chez l'esthéticienne...
S'incrire à la newsletter femmezine
Les cadeaux Femmezine
    Découvrez les cadeaux du mois
Venez les remporter !
Coiffure 2013 : Coupes de cheveux
 
Nous contacter Charte d'utilisation CGU enchères Mentions légales La r�daction Partenaires Désinscription Plan du site Parlez de nous !
Copyright © 2009 - Femmezine.fr